Saturday, October 24, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti: deux morts dans la rivière Massacre, une fille portée disparue

By admin , in ACTUALITÉS LOCALES SOCIETÉS Uncategorized , at October 24, 2019 Tags: ,

Le président du Comité national contre la traite des personnes (CNLTP), André Ibréus, confirme pour Loop Haiti la mort de deux Haïtiens noyés dans la rivière du Massacre lors d’une traversée clandestine vers la République dominicaine. Une fillette de 4 ans est portée disparue.

Les cadavres de deux Haïtiens ont été retrouvés dans la rivière du massacre le mardi 22 octobre dernier par des résidents de « Lavigia », un quartier de la province de Dajabón située entre Haïti et la République dominicaine. Une fillette de 4 ans qui accompagnait l’un d’entre eux est portée disparue d’après ce que rapporte le président du CNLTP, Andrée IBréus.

Monsieur Ibréus, fonctionnaire de l’Etat qui préside le Comité qui combat la traite et le trafic illicite de personnes notamment les migrants, dit déplorer le laxisme de l’Etat haïtien suite à la mort de ces deux compatriotes. « La mort de ces Haïtiens près de la frontière haïtiano-dominicaine en quête d’un mieux-être m’attriste profondément. L’Etat haïtien doit adresser le problème de la pauvreté qui est à la base de ces drames qui détruisent la vie des Haïtiens » a-t-il exigé.

D’après les informations qu’il dit recueillir auprès des résidents de Lavigia, ces Haïtiens tentaient d’entrer illégalement en République dominicaine en passant par la province de Dajabón.

À rappeler, l’immigration dominicaine avait annoncé le 21 octobre la déportation de 1,392 étrangers dont 1,200 Haïtiens en situation irrégulière en République Dominicaine. Ces opérations ont été menées du 14 au 18 octobre à travers 10 provinces de la république voisine.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *