Wednesday, October 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


PNH : 7 présumés bandits appréhendés entre le 31 décembre 2019 et le 1er janvier 2020

By admin , in ACTUALITÉS , at January 2, 2020

La Police nationale n’a pas chômé ce 31 décembre. Elle a mis la main au collet de plusieurs suspects, des membres de plusieurs gangs, selon un bilan des opérations menées entre le 31 décembre 2019 et le 1er janvier 2020.

Dans le département de l’Artibonite, à « Kafou Pèy », Julien Paul dit vag, Alcena Marc Arthur et Nènè Joseph dit Pè Nènè, trois bandits de « Baz Afriken », ont été arrêtés par des agents de l’UDMO et du CIMO du commissariat de Saint-Marc.

À Bwa-Nèf, localité de Saint-Marc, la police a également appréhendé les nommés Milhomme Jodana et Wilguens Destin. Ces deux malfrats avaient en leur possession 21 cartouches de fusil 12, 49 cartouches de 9 millimètres, 24 piles, deux téléphones portables, entre autres.
Ils se trouvaient à bord d’une Nissan Pathfinder de couleur blanche , immatriculé BB- 35768.
Parallèlement à Butte-boyer, Port-au-Prince, le nommé Cadeus Mickemberg, 35 ans, a été interpellé. Membre du gang de « tonton papada, ti Junior » et consorts, il est accusé d’association de malfaiteurs, de braquage entre autres.

Au carrefour Fauché, département de l’Ouest, un présumé bandit non identifié, a été lynché par la population. Son complice, Damus Délove, 24 ans, a été appréhendé par la Police. Ils circulaient à bord d’une motocyclette, sans plaque et avaient en leur possession un pistolet Glock 19, de calibre 9 mm, de série MKK047

La police a confisqué l’arme ainsi que la moto après le constat du juge Louis Vogly.

Autre fait saillant communiqué par la police est le décès par balles du nommé Cadet Frantz, 38 ans, à Lamentin 54, Route des Rails. C’est le juge Moïse qui a procédé au constat légal.

Par ailleurs, le policier Jean Louis Wilnor, aurait trouvé la mort à la suite d’une opération à Village de Dieu mardi matin, selon le CRO. Trois autres agents, Saint Jean Enock, Désir Clotaire et Lélé Robenson, seraient blessés par balles par des bandits alors qu’ils réparaient les pneus d’un blindé de la PNH devant le parquet de port-au-prince.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *