Friday, October 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le cinéma Haïtien résiste et veut revivre sur grand écran

By admin , in ACTUALITÉS , at March 2, 2020 Tags: ,

Dans un contexte de crise particulièrement déconcertant, le cinéma haïtien semble vouloir revenir à la vie dans le pays.

En effet, après le succès de Mélanie le 14 février au Palais Municipal de Delmas,

Jusqu’au bout, Le réalisateur de Paul Henry Athis vient de faire un tabas hier soir, 29 février, au Karibe Hôtel.

Le scénario de ce dernier long métrage en date de Paul Henry Athis est écrit par
Jean Alix Holmand et met en vedette, à côté de Paul Henry Athis, Benz Antoine, Jeff Moise, Nathalie Ambroise et Céline France dans mise en scène sobre et sincère.

À travers le personnage principal joué par le réalisateur lui-même,  le film aborde plusieurs thèmes, dont celui des cinéastes haïtiens et de la triste réalité qui est la leur.

Paul Henry Athis nous montre que même dans un grand pays comme le Canada où il existe une importante communauté haïtienne et malgré les possibilités offertes, les professionnels du cinéma haïtien ont du mal à faire décoller leur projet.

Plusieurs raisons expliquent cette situation particulière, notamment le manque d’organisation dans ce secteur et le problème du piratage qui fait souvent perdre beaucoup d’argent aux réalisateurs qui prennent le risque d’autofinancer leur film.

Ce pendant, derrière cette singulière réalité, le film nous montre d’autres vérités encore plus humiliantes et inimaginables que doivent endurer un réalisateur ruiné.

Peu importe que son talent soit largement reconnu et que ses films ( piratés ) font le bonheur de toute une communauté insonsciente.

Mais comme tout film Haïtien celui-ci parle
aussi d’amour, de trahison, de courage, de foi et de rédemption.

Impossible de ne pas y trouver du plaisir malgré certaines faiblesses liées au manque de moyens, sans doute.

En effet, Jusqu’au bout, le réalisateur n’est certainement pas encore le chef-d’œuvre de Paul Henry Athis, mais il a réussi à faire un film sincère, touchant et drôle.

Le grand public qui a rempli la salle de l’hôtel Karibe hier soir augure d’un avenir plus que prometteur pour notre cinéma.

NB: Jusqu’au bout le Réalisateur et Mélani de Camille Moise aka Kharméliaud seront à l’affiche des le 8 Mars au centre culturel Cinémathèque sise au 95. Av Jean Paul 2 Turgeau .

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *