Mardi 22 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– Ne pouvant pas s’entendre sur la conformité de la nomination et de la mission du nouveau CEP formé par l’Exécutif Tet Kale, les juges de la Cour de Cassation ont décidé de reporter la prestation de serment des neuf conseillers.

Le CEP-Dermalog monté de toutes pièces par l’apprenti-dictateur haitien, Jovenel Moïse, serait-il réellement mort-né, comme l’ont prophétisé les ténors de l’opposition?

Plusieurs organisations, dont L’OCNH et la Fédération des Barreaux de la République, avaient évoqué l’inconstitutionnalité d’une telle démarche et avaient demandé à la Cour de Cassation de surseoir à la prestation de serment des nouveaux conseillers électoraux nommés par Jovenel Moïse sous l’impulsion de la communauté internationale.

Leave a comment

Your email address will not be published.