Insécurité : Des citoyens dénoncent la passivité des autorités

Dans les médias et sur tous les toits les résidents de la zone métropolitaine de Port-au-Prince dénoncent la passivité des autorités gouvernementales et policières. Hier plusieurs centaines de résidents de Carrefour feuilles ont crié leur colère contre ce qu’ils qualifient de complot.

Les protestataires ont critiqué notamment la stratégie d’opération coup de poing des forces de l’ordre. Après chaque intervention les policiers de la DDO se replient dans leur commissariat.

Ceci énervent les citoyens qui constatent qu’aucun dispositif n’a été mis en place pour protéger le quartier de Savane Pistache et des environs.

Les résidents de Carrefour feuilles réclament des assauts soutenus contre les bandits de Grand Ravine. Ils s’indignent que les autorités policières fassent peu de cas de la mort d’un policier le week-end écoulé.
Les policiers de la zone montent la garde pour protéger les résidents mais ils ne bénéficient pas d’un appui réel des autorités .
Les citoyens ont réitéré leur détermination à ne pas fuir leur quartier. Ils soutienent qu’ils sont vigilants jour et nuit afin de protéger leurs familles.

En fin de parcours les citoyens ont exprimé leur déception en raison du silence des autorités en dépit de la manifestation.

La colère des citoyens ne cessent s’intensifier sur l’ensemble du territoire.
Dans l’artibonite notamment à Liancourt et Petite Rivière les résidents considèrent qu’ils sont livrés à la merci des gangs de Savien et Cocorat Sans Ras.

LLM / radio Métropole Haïti

The post Insécurité : Des citoyens dénoncent la passivité des autorités appeared first on METROPOLE.