Sunday, October 20, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


248 correcteurs du Centre, de l’Artibonite et du Nord’Ouest en formation à Hinche

Il s’agit de la troisième session de formation pour les enseignants, correcteurs des copies du secondaire rénové. Organisé par la…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES , at July 23, 2019

Il s’agit de la troisième session de formation pour les enseignants, correcteurs des copies du secondaire rénové.

Organisé par la Direction de l’enseignement secondaire (DES), ce séminaire de formation réunit 248 correcteurs dans la métropole du département du Centre, Hinche.

Durant deux jours, les 22 et 23 juillet en cours, 50 enseignants correcteurs venant du Centre, 72 de l’Artibonite et 126 du Nord’Ouest seront initiés aux techniques d’évaluation qualitative des copies, liées à l’approche par compétence utilisée pour le secondaire rénové.

C’est le directeur général du MENFP, Dr Meniol JEUNE, qui a inauguré les travaux de cette session de formation tenue au lycée Dumarsais ESTIMÉ de Hinche.

Saluant l’assistance et l’engagement de tous les enseignants présents à ce séminaire, le DG JEUNE a expliqué le fondement et les enjeux de cette formation visant à améliorer la qualité de la correction des copies, après la passation des épreuves officielles. Un souci exprimé en plusieurs occasions pour le titulaire du MENFP, Pierre Josué Agénor CADET.

L’Ouest, le Sud’est et les Nippes sont les premiers départements touchés dans le cadre de cette session de formation

Les autres départements (Sud, Grand’Anse, Nord et Nord’est) seront également couverts sous peu, suivant les précisions apportées par le directeur de la DES, Maxime Mésilas.

Cette activité est importante dans le processus de mise en œuvre du secondaire rénové d’autant qu’il n’y aura plus de remédiation à la publication des résultats et que le candidat qui échoue à ces examens devra reprendre les matières dans lesquelles il n’aura pas obtenu sa moyenne.

Selon le responsable de la DES, cette formation doit aider les correcteurs à mieux apprécier qualitativement les copies des candidats, dont les critères d’évaluation tiennent plutôt compte de la capacité de compréhension de l’évalué.

Notons que cette activité s’est tenue en présence du directeur départemental du Centre, Mulaire Julsaint, chargé du suivi de l’organisation sur le terrain, et du coordonnateur de l’Unité de coordination des Directions départementales d’éducation, Hérold Latortue.