Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

Appel de réveil à la société

By   /  July 23, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Comment pourrait-t-on imaginer les choses se font par elles-mêmes sans implications d’extérieures? Où Tout ce qu’on souhaite arrive sans le moindre effort. Ainsi souhaite-t-on que le pays soit développé, sans rien faire, le pays est développé. Désolé, dans une démarche on sera toujours misérable, puisqu’en fait on cède notre capacité de changer les choses à de simples désirs. En outre, le fait de rester passif est nullement bénéfique tant à soi qu’à l’État. L’activité économique les ménages doivent être foncièrement actifs.

Certes, on confronte tous des problèmes et on est tous sujet à l’échec, mais depuis quand la vie Humaine était exempt de problèmes ?, depuis quand on ne connaît pas l’échec dans les initiatives ? à moins qu’on a jamais essayé. Voyons! Pourquoi ne pas entamer des activités productives pour le pays visant à changer notre déplorable situation ? On peut le faire, mais il semble que l’instinct de désirer est plus fort que d’agir chez nous les Haitiens.

En effet, On remarque que l’un des principaux problèmes des pays pauvres est le manque d’initiative et la faiblesse de productivité. Or, Le secteur économique est appelé à être dynamique et pour qu’il le soit il faut bien que le peuple l’ait été en amont.

Face aux défis de ce pays, il serait bon de s’interroger sur le rôle du peuple par rapport à l’économie nationale. C’est pourquoi, je crois qu’il est insensé d’abandonner toute possibilité de croissance à l’État, sous prétexte que l’Etat doit pouvoir garantir à la population tout ce qu’elle veut. La population devient parasite ou handicapée si bien qu’elle est passive et rêveuse ne forge que des vaines espérances(un État à fonction providentielle)… Non, la population doit s’impliquer pour resoudre les problemes intrinsèque de sa société, car personne ne le fera. Pas l’OEA, pas l’ONU, encore moins le CORE-GROUP ou d’autres, la responsabilité nous revient…d’ailleurs c’est de par le dynamisme des pays du nord, qu’ils forment ces institutions et d’autres.

En considérant cette unité de décision au sein d’un pays, les ménages ou familles. Qui décident du gouvernement de la cité, la consommation et la production des biens et services. Cependant, le fait est clair, le peuple ne veut pas travailler, car l’idée c’est que l’Etat peut tout…par exemple c’est Lui qui serait le garant de l’emploi, de grandes entreprises, le mot de passe devient d’alors  »leta pa bay Travay » mais comment il aurait pu avec ce peuple passif ? Nous Devons travailler pour l’économie, pour notre bien-être. Pas besoin d’un gouvernement pour créer de business, de bosser dur… d’avoir des entreprises de fabrication.

D’ailleurs, détrompez-vous ! Il est certain que l’Etat doit tout cela au peuple, mais malheureusement dans une certaine mesure il est le garant de crise économique également. Il ne peut favoriser la croissance économique sans le concours des agents économiques. Autrement dit, ces agents doivent s’impliquer foncierement dans l’activité économique, en créant plus d’entreprise, de cela ils donneront à beaucoup plus de gens la possibilité de travailler. Ceux qui ont de l’argent doivent donner aux autres la possibilité d’avoir de l’argent.

Il faut admettre que le pays est en situation d’urgence. On doit faire de choses concrètes, pas de soi-disant politique « bout mamit » où on fait preuve d’être pourtant très habile. Mais, Nous Parlons de préférence des actions utile à l’avenir du pays. Que tout le monde soit le maître de son domaine, enfin pouvons nous espérer une situation économique plus ou moins améliorée. C’est de là qu’on pourrait parler de développement

Ce présent article fait appel à notre esprit d’initiative et de productivité ainsi que de compétitivité. Dans le but d’avoir une Haïti plus dynamique.

Lensgothy AUGUSTIN

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

1.1 millions pour 28 organisations (liste des bénéficiaires et projets

Read More →