Wednesday, August 5, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


CEP: Marie Frantz Joachim tente de sauver la face

La secrétaire générale du CEP démissionnaire, Marie Frantz Joachim dit prendre ses distances mais tardivement avec l’avant projet de décret…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at July 29, 2020 Tags: , , , ,

img

La secrétaire générale du CEP démissionnaire, Marie Frantz Joachim dit prendre ses distances mais tardivement avec l’avant projet de décret électoral soumis au président Jovenel Moïse.

Port-au-Prince , Haïti .- Deux jours après la démission collective des huit conseillers électoraux restant, la conseillère Marie Frantz Joachim, représentante du secteur des femmes a publié une lettre pour exprimer son désaccord au projet de décret électoral soumis au président Jovenel Moïse en vue de l’organisation des prochaines élections.

« Suite à la démission collective du collège électoral en date du 24 juillet en cours, je, soussignée Marie Frantz JOACHIM, secrétaire générale démissionnaire du Conseil électoral provisoire (CEP) porte à la connaissance du public en général et des associations féministes et de femmes en particulier que le document intitulé ‘’Avant-projet de décret électoral’’, transmis par le Conseil à l’exécutif, ne m’engage pas », a-t-elle déclaré dans sa lettre portant l’entête du CEP datée du 26 juillet 2020.

Pour justifier ce qui ressemble à une prise de position trop tardive, elle explique que dès le 24 juin 2020, par lettre acheminée aux membres du Conseil, elle leur a fait part de son retrait des séances de travail sur la révision du projet de loi électorale de 2018, transformé aujourd’hui en avant-projet de décret électoral acheminé au pouvoir exécutif.

« Dans un mémoire déposé le 8 juillet 2020 au Conseil, j’ai explicité mon désaccord sur la démarche, produit des observations sur la forme et le fond du document ainsi que des recommandations pour assurer son applicabilité au regard de la Constitution et parfaire sa qualité technique », a poursuivi Marie Frantz Joachim.

A lire aussi: