Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

«De la pure fiction»: Céant répond à Adrien et Jean-Baptiste

By   /  July 14, 2019  /  No Comments

    Print       Email
Jean-Henry Céant

Jean-Henry Céant

L’annonce et la campagne autour de l’ouvrage “Toutouni“, rédigé par deux anciens collaborateurs de l’ex-Premier ministre Jean-Henry Céant sur “l’histoire interdite de la chute” de ce dernier à la tête Primature, a fait et continuer de faire couler beaucoup d’encre. 

Dans la foulée des interventions médiatiques avant la vente-signature du livre, les auteurs ont fait certaines révélations pour le moins fracassantes. L’une d’entre elles concernent des pots-de-vin que le notaire Céant aurait donnés à des sénateurs de la République au moment de son interpellation en mars dernier en vue de garder son poste. Ce qui n’a pas marché, vu l’insuffisance du montant offert, toujours selon les ex-collaborateurs directs de l’ex-PM.

« De la pure fiction », ce sont en ses termes que réagit le secrétariat privé de l’ancien Premier ministre Jean-Henry Céant pour répondre aux révélations des deux auteurs du livre « Toutouni » Pascal Adrien et Jorchemy Jean-Baptiste à l’émission « Vision 2000 à l’écoute », jeudi 11 juillet 2019.

Dans un communiqué adressé au grand public, le secrétariat privé de l’ancien chef de gouvernement se dit consterné d’apprendre que les deux anciens collaborateurs de l’ex-PM ont déclaré durant une entrevue avec le journaliste Valéry Numa, avoir été informés par le notaire lui-même qu’il avait donné de l’argent aux sénateurs afin de voter en sa faveur lors de son interpellation.

Le secrétariat privé de l’ancien locataire de la Primature a rejeté ces allégations qui, dit-il, relèvent de la “pure fiction” et “ne concernent que ceux qui les ont inventées.”

Il faut souligner en passant que contacté par notre rédaction, le notaire a soutenu, qu’il n’était lié “ni de loin ni de près” avec la démarche de la publication du livre Toutouni, qui raconte entre autres “son” expérience à la Primature.

Les auteurs de Toutouni, quant à eux, considèrent que cet ouvrage – dont plus de 3000 exemplaires ont été écouléslors de la première vente-signature – est “beaucoup plus qu’un livre, mais un acte de rébellion”. Ils devraient annoncer d’ailleurs d’autres rendez-vous de “signature et causerie” sous peu, selon Jorchemy Jean-Baptiste joint par Loop.

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

Certificat de police: Saviez-vous que la DCPJ s’informe auprès de 194 pays ?

Read More →