Tuesday, December 10, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Départ de Jovenel Moise : le sentiment de méfiance élevé à l’égard du « Forum Economique du Secteur privé » est manifesté

‘’Le Forum économique du Secteur privé est prudent sur le départ de Jovenel Moise’’, dixit Frantz Bernard Craan.Pour quelqu’un qui…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES , at July 30, 2019

‘’Le Forum économique du Secteur privé est prudent sur le départ de Jovenel Moise’’, dixit Frantz Bernard Craan.Pour quelqu’un qui a contribué à l’avènement du président Jovenel Moise, et à tout vouloir pour faciliter cet avènement au point d’être tombé d’accord en janvier 2016 pour une présidentielle à candidat unique, c’est le contraire qui aurait étonné

Le coordonnateur du Forum économique du Secteur privé s’est montré circonspect sur la démission du Chef de l’État, Jovenel Moise. Frantz Bernard Craan participait ce lundi, à Pétion-Ville, à la présentation du ‘’Cadre d’échange pour une sortie de crise’’, document controversé signé par des représentants des secteurs syndicaux, politiques, économiques et droits humains.

Sur la table de conférence, au Ritz Kinam I, le panel partagé entre des représentants du secteur des droits humains, des acteurs du secteur privé des affaires, des délégués des organisations syndicales s’accordait sur la gouvernance socio-économique désastreuse du pays léguée par Jovenel Moise. Toutefois, en ce qui concerne le départ du président, le coordonnateur du Forum économique du Secteur privé et les autres membres sont divisés.

‘’Faute d’une masse critique imposante, nous sommes très prudents à propos de la démission du Chef de l’État, Jovenel Moise. Les discussions engagées ne tiennent pas encore compte de l’avis des gens hors de la capitale. Il faut également écouter les 60% de la population éloignés pour dégager un consensus’’, soutient Frantz Bernard Crann, coordonnateur du Forum économique du Secteur privé.

Un document qui se cherche

Annoncé depuis quelques jours, le texte devant sceller la position commune de plusieurs secteurs sur la crise sociopolitique a été présenté au grand public. Le ‘’Cadre d’échange pour une sortie de crise’’ soutenu par une dizaine de délégués d’organisations et d’associations de la société civile émet des propositions sur les axes ‘’Finances publiques et fiscalité’’, la ‘’gouvernance politique’’, la ‘’justice et la sécurité publique’’, les ‘’actions sociales’’ pour nouveau démarrage social. Selon ses concepteurs, l’ouvrage de 4 pages émane d’un ensemble de réflexions et de propositions à peaufiner.

Plusieurs points marquent la différence entre ce plan et ‘’l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti’’ opté par le secteur démocratique et populaire. ‘’Nous ne proposons pas la formule pour obtenir le départ de Jovenel Moise et le gouvernement devant assurer la gouvernance, car nous ne détenons pas le consensus nécessaire’’, a réagi Frantz Bernard Craan.

René Momplaisir, représentant du secteur populaire, Jean Bernard Golinsky Fatal, délégué du monde syndical et Gédéon Jean responsable du Centre d’Analyse et de Recherche en Droits humains s’alignent sur la position unique du départ anticipé du locataire du Palais national est inévitable pour une sortie de crise.