Wednesday, February 26, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Déportation de la République Dominicaine d’environ 1800 ressortissants haïtiens arrêtés entre les 23 et 27 décembre 2019

Le ministre haitien de facto et illégitime des Affaires Etrangères, Bocchit Edmond qui s’intéresserait beaucoup plus à récupérer des livrets…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at January 17, 2020

Le ministre haitien de facto et illégitime des Affaires Etrangères, Bocchit Edmond qui s’intéresserait beaucoup plus à récupérer des livrets de passeport diplomatique délivrés à certains sénateurs ou ex-sénateurs, selon les caprices du président Jovenel Moise, n’a fait ou relayé aucun tweet à propos de cette massive déportation. Une honte pour la Nation épousant des pentes abruptes d’une dictature en gestation avec le dysfonctionnement programmé du Parlement.

Jeudi 16 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– La Direction générale des migrations (DGM) a indique jeudi qu’elle a procédé à l’arrestation de 1 803 Haïtiens détenus entre le 23 et le 27 décembre à Gran Santo Domingo et dans les provinces de Barahona, Dajabón, Duarte, Pedernales, Santiago de los Caballeros, Santiago Rodríguez, San Juan de la Maguana et Valverde.

Ces compatriotes qui ont vécu la nuit de Noël et le premier jour de l’An, privés de leur mouvement, ont mordu à l’hameçon des filets des autorités migratoires dominicaines, lors des opérations qu’elles ont menées conjointement avec des soldats de l’infanterie, de la marine, de l’armée de l’air, de la police, du CESTUR et des agents des ministères de l’environnement et du public.

Selon les autorités, après le processus de contrôle et de validation de documents, du nombre de 1803 détenus, seulement 1 765 qui ont été transférés aux postes frontaliers de Dajabón et Jimaní, aux fins d’expulsion vers Haïti, pays en proie à une grave crise socio-politique interminable.