Thursday, December 5, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Des policiers maintiennent leur marche malgré leur convocation

Tous les policiers sont convoqués à leur base respective, le dimanche 17 novembre 2019 par leurs supérieurs. Malgré cette convocation,…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS , at November 18, 2019

Tous les policiers sont convoqués à leur base respective, le dimanche 17 novembre 2019 par leurs supérieurs. Malgré cette convocation, les initiateurs de la marche des agents prévue ce même jour maintiennent leur mouvement. Les policiers réclament de meilleures conditions de travail et leur droit de créer une structure syndicale au sein de l’institution policière.

Moins de 48 heures avant l’organisation d’une nouvelle marche des policiers dans les rues de la capitale haïtienne à destination de la direction générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) en vue de faire passer leurs revendications, la direction départementale de l’Ouest de la PNH lance une convocation générale aux agents des unités spécialisés et des policiers administratifs.

À travers une correspondance, dont copie est parvenue à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), le directeur départemental de l’Ouest de l’institution policière, Godson Jeune, demande aux responsable des commissariats, sous commissariats , antennes, services et unités spécialisées, de prendre toutes les dispositions afin que tous les agents placés sur leurs ordres soient convoqués à leur lieu d’affectation à partir de 6 heures du matin, le dimanche 17 novembre 2019.

Selon cette correspondance les responsables doivent soumettent le nom de tous les policiers qui ont répondu à la convocation, car aucun absent ne sera toléré .

Par ailleurs, les initiateurs de la marche des policiers prévue ce même dimanche, dans une interview accordée à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI) sous couvert d’anonymat, qualifient de tentative de boycott de leur mouvement, cette convocation de tous les agents par les autorités policières.

Par conséquent, les protestataires n’étendent pas faire marche arrière et annoncent qu’ils seront bien sur le macadam en vue de faire passer leurs revendications. Ils exigent notamment de meilleurs conditions de travail et leur droit à la création d’une structure syndicale au sein de l’institution en conformité, disent-ils, à la Constitution haïtienne.

Aussi. lancent-ils le compte à rebours pour la tenue de leur marche pacifique, ce dimanche.

Le ministre de la justice et de la sécurité publique a procédé ce vendredi, dans l’après-midi à l’installation d’un nouvel inspecteur général en chef de la PNH, Hervé Julien qui remplace Ralph Stanley Jean Brice qui vient de passer plus de 6 ans à ce poste.

Vant Bèf Info (VBI)