Friday, July 10, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


EDITO-MAG : Haïti toujours dans de beaux draps

La réouverture est déjà en vue sur le territoire d’Haïti après trois (3) mois et plus de restrictions à certaines…

By Mag Haiti , in ACTUALITÉS Editorial , at June 30, 2020

img

La réouverture est déjà en vue sur le territoire d’Haïti après trois (3) mois et plus de restrictions à certaines des libertés de la personne. L’aéroport international Toussaint Louverture va reprendre. L’ensemble des activités avec les opérateurs aériens au niveau de cet aéroport, ce 30 juin 2020, selon les plus hautes autorités du pays sont permis. Il en demeure de même pour l’école, les universités et les centres professionnels dont la reprise selon le Ministère de l’Éducation Nationale de la Formation Professionnelle (MENFP) est fixée au 3 août prochain. Ainsi, le pays qui, selon les propos tenus par le Chef du gouvernement haïtien n’a jamais été confiné, développe un plan enlevant les restrictions imposées depuis le 19 mars. Ne sommes-nous plus à l’abri de la pandémie du nouveau coronavirus (SARS-COV2) ? À la base de cet entêtement à la réouverture, disposerait-t-on des recommandations scientifiques? Divers protocoles les uns plus abracadabrants que les autres servent d’appui aux décisions gouvernementales de levée de mesures de restrictions devant permettre à éviter la propagation de la Covid19 ?

À l’échelle mondiale, les plans de confinement sont séquences en phase dans le but de réduire les risques de nouvelles vagues du coronavirus. En France, par exemple, dont le déconfînement a été entamé depuis la date du 11 mai, certaines des mesures restrictives de la pandémie vont rester jusque deux (2) mois après. En Haïti, le tâtonnement perdure. Le pays en apparence semble avoir résisté au fléau de la pandémie .Les autorités en profitent pour voguer sur des aventures qui peuvent nous être néfastes. Si des pays dotées d’infrastructures sanitaires adéquates peinent à faire à la maladie notamment à une remontée possible même après des moments de confinements strictement observés, il sera plus à craindre pour Haïti.

Il manque de cohérence dans les mesures adoptées par les autorités haïtiennes depuis la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus. Réouvrir l’aéroport tandis qu’au même moment l’on s’apprête à ériger des centres de pris en charge des patients atteints de Covid19  n’est nullement compréhensible. Encore un autre élément d’incompréhension, publier un décret sanctionnant ceux qui ne détiennent  pas la carte d’identification nationale Dermalog dans 120 jours crée un attroupement vers les bureaux de fabrication de cette pièce d’identité en pleine propagation de la maladie.

Il serait de bon ton que le gouvernement haïtien trouve la bonne formule à emmener la population à pratiquer les gestes barrières et à ne plus baisser la garde. Que ça soit au niveau de l’aéroport international Toussaint Louverture ou les rentrées et sorties de personnes dans le pays ou dans les autres espaces à relancer les activités, les distanciations physiques, tests de dépistages massifs doivent être la norme. Si Haïti a passé le pic de la Covid19 une deuxième vague ne surviendrait que par négligence. Donc, aux autorités haïtiennes d’assumer, au moins pour une fois, d’assumer ses responsabilités. La sécurité des vies des haïtiens étant en danger.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/c/maghaiti?sub_confirmation=1&gl=CO&hl=es-419

©️ Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2020