Sunday, December 8, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


En désaccord avec Trump, le chef de la marine américaine quitte son poste

Samedi 24 novembre 2019 ((rezonodwes.com))- Richard Spencer, chef de la US Navy (Marine américaine), a été contraint de laisser son…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at November 25, 2019

Samedi 24 novembre 2019 ((rezonodwes.com))- Richard Spencer, chef de la US Navy (Marine américaine), a été contraint de laisser son poste dimanche.

«Je reconnais par la présente la cessation de mes fonctions comme secrétaire américain à la Marine», a-t-il déclaré. 

Edward Gallagher, un sous-officier, soldat d’élite de la Navy Seal, accusé de crimes de guerre et gracié par le président Donald Trump est au centre d’un désaccord entre la Maison-Blanche et la Marine.

«Je ne peux, en toute conscience, obéir à un ordre qui, selon moi, viole le serment sacré que j’ai prêté en présence de ma famille, de mon drapeau et de ma foi pour soutenir et défendre la Constitution des États-Unis », écrit Richard Spencer dans sa lettre de démission.

Le chef Gallagher a été accusé d’avoir poignardé à mort un groupe de prisonniers appartenant à un groupe de l’État islamique âgé de 17 ans et sans arme, et d’avoir tiré sur des civils au hasard alors qu’il servait en Irak en 2017.

Il avait été acquitté mais en revanche a été reconnu coupable d’avoir posé à côté du corps du jeune homme en compagnie d’autres soldats. Il avait donc été dégradé d’un rang, une sanction qui réduisait sa solde et sa retraite.

M. Trump avait toutefois annulé, le 11 novembre, la décision de la justice militaire de rétrograder Edward Gallagher.

Le président Trump a annoncé sur Twitter le remplaçant de Richard Spencer à la tête de la Marine américaine : Ken Braithwaite, l’actuel ambassadeur des États-Unis en Norvège.