Wednesday, August 5, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


George Floyd, l’homme dont la mort continue de bouleverser le monde  

George Floyd, tué par brutalité policière, est l’Afroamericain dont la mort a bouleversé les États-Unis et le monde. Ce dimanche…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 1, 2020 Tags: , , ,

img

George Floyd, tué par brutalité policière, est l’Afroamericain dont la mort a bouleversé les États-Unis et le monde. Ce dimanche marque une cinquième journée de manifestations violentes aux Etats-Unis .

Et, si le meutre de George Floyd à Minneapolis, lundi après qu’un policier se soit agenouillé sur son cou, exerçant une pression jusqu’à ce qu’il arrête de respirer, était la goutte d’eau qui renverse le verre. La colère exprimée depuis son décès continue ce dimanche 31 mai de se répandre dans plusieurs villes des États-Unis, mais aussi près de la Maison-Blanche. Des manifestants ont même décidé de défier les nombreux couvre-feux imposés par les autorités.

Les Américains se sont encore une fois réveillés ce dimanche dans des dizaines de villes qui portent les traces des violentes manifestations. Plusieurs commerces et voitures ont été incendiés et la phrase « Je ne peux pas respirer” (’’I can’t breathe ») était peinte en aérosol sur plusieurs édifices pour rappeler la façon dont George Floyd a perdu la vie.

Ces scènes de violence révèlent la frustration accumulée depuis plusieurs années par les Afro-Américains qui estiment être encore la cible de profilage racial lors des contrôles policiers. Pour cette dernière journée de tension, des manifestants ont mis le feu à des voitures de police, brisé des vitrines et confronté des policiers armés de matraques dans les rues de plusieurs villes américaines, d’Atlanta à Los Angeles.

Ces actes de violence sont condamnés avec fermeté par le président américain. Il a promis que son administration mettrait fin de « façon nette » à cette « violence collective », qui a fait deux morts vendredi, l’un à Detroit, au Michigan, l’autre à Oakland, en Californie. « La violence et le vandalisme sont orchestrés par Antifa et d’autres groupes radicaux d’extrême gauche qui terrorisent les innocents, détruisent les emplois, fragilisent les commerces et incendient des immeubles. Nous ne pouvons pas laisser un petit groupe de criminels et de vandales détruire nos villes et saccager nos communautés», a déclaré Donald Trump.

Une pluie de réactions pour condamner le meurtre et exiger justice

Pour Barack Obama, la mort de George Floyd dans les conditions que l’on connaît ne devrait pas être “normale” en 2020. “Si nous voulons que nos enfants grandissent dans un pays qui est à la hauteur de ses idéaux les plus grands, nous pouvons et devons faire mieux”, a déclaré, l’ancien président des Etats-Unis dans un communiqué publié vendredi sur son compte Twitter.

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Michelle Bachelet a tiré la sonnette d’alarme sur ces meurtres commis aux États-Unis sur des noirs particulièrement. «C’est le dernier d’une longue série de meurtres d’Afro-Américains non armés commis par des policiers américains et des autojusticiers, a-t-elle dit dans un communiqué.

« Je suis consternée de devoir ajouter le nom de George Floyd à celui de Breonna Taylor [une ambulancière tuée dans son appartement], d’Eric Garner, de Michael Brown et de plusieurs autres Afro-Américains non armés qui sont morts au fil des ans aux mains de la police – ainsi qu’à ceux de personnes telles qu’Ahmaud Arbery et Trayvon Martin qui ont été tuées par des autojusticiers », a déclaré Mme Bachelet.

Après plusieurs jours de tensions, la chanteuse afro-americaine Beyonce Knowles réclame « justice » pour George Floyd. « Nous avons besoin que justice soit rendue pour George Floyd », déclare la chanteuse dans cette vidéo d’une cinquantaine de secondes, postée dans la nuit de vendredi à samedi sur Instagram, où elle compte 147 millions d’abonnés.

Une pétition lancée sur le site Change.org pour réclamer justice, et à laquelle Beyonce invite, les internautes à participer a déjà recueilli plus de 7 millions de signatures, ce qui en fait la pétition ayant enregistré le plus de soutien dans l’histoire du site. Elle a également été relayée par les stars Ariana Grande et Cardi B.

D’autres célébrités ont aussi levé leur voix pour dénoncer cet acte de brutalité policière. « Ces derniers jours, l’ampleur du désespoir, de la colère et de la tristesse que j’ai ressentis m’ont submergée », a déclaré la chanteuse Rihanna dans un message posté sous une photo de George Floyd sur son compte Instagram. « Derek Chauvin me hante! », dit elle à propos du policier inculpé pour homicide involontaire.

En France , le joueur du club Paris St Germain, Kylian Mbappé s’est également exprimé sur la mort de George Floyd. L’étoile montante du football a écrit un tweet intégrant le hashtag #JusticeForGeorge (justice pour George).