Wednesday, February 26, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Gressier : des leaders communautaires, des autorités locales et des jeunes s’engagent pour promouvoir les valeurs des droits humains

Par : Vitalème  ACCÈUS Samedi 7 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– Des leaders  communautaires, des autorités et des jeunes de la commune  de…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS CULTURE , at December 8, 2019

Par : Vitalème  ACCÈUS

Samedi 7 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– Des leaders  communautaires, des autorités et des jeunes de la commune  de Gressier ont proclamé publiquement leur volonté de lutter contre les violations des droits humains dans leurs localités.

Cet acte collectif a été posé le vendredi 6 décembre 2019 à Quality Hôtel à Merger, localité de la commune de Gressier en prélude à la Journée internationale de droits de l’homme. L’initiative est portée par l’organisation Canadienne de droits Humains« Equitas »en partenariat avec une vingtaine d’organisations haïtiennes dont le GARR et le Centre d’Action pour la Solidarité et le Développement Intégré (CASODI) .

Depuis 2010, les organisations partenaires dans le cadre du programme pour la citoyenneté engagée et Equitas outillent les membres des communautés, particulièrement les groupes marginalisés, les organisations de la société civile et les représentants étatiques afin qu’ils participent activement au développement social, culturel, politique et économique de leur communauté et de leur pays.

La maltraitance des enfants, la discrimination des groupes marginalisés en particulier des femmes ,les personnes handicapées et les personnes LGBTI sont des fléaux dans la zone qui renforcent les discriminations et les violations  des droits humains. Ces derniers nuisent au développement, en freinant l’épanouissement, la mise en œuvre les valeurs des droits humains dans la pratique  quotidienne , et violent du même coup les dispositions de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Conscient de cela, le Centre d’Action pour la Solidarité et le Développement Intégré (CASODI) dans le cadre du programme de la citoyenneté engagée  en Haïti a fait de la promotion et de la protection des droits des enfants et de la femme, son cheval de bataille. C’est ainsi qu’avec l’appui d’Equitas, il a mis en œuvre des activités d’Education aux droits  humains dans la communauté et ce depuis 2010, des activités qui ont permis d’engranger des acquis importants. Parmi lesquels des évolutions importantes dans le cadre de l’engagement citoyens dans les communautés et travail à l’implication des autorités dans la mobilisation communautaire pour les droits humain. Et l’événement public  du vendredi 6 décembre 2019 est une fois de plus, un pari gagné.

Pour la circonstance, c’est plus de quatre  vingt (80) invités qui ont pris part a l’évènement à Quality Hôtel. Cette forte mobilisation de la communauté témoigne de l’engagement et de l’intérêt qu’elle porte à la promotion de la protection des droits humains . Tour à tour, les représentants de la communauté, des autorités  locales ainsi que des représentants de femmes, jeunes  se sont succédé à la tribune pour s’exprimer sur les problèmes de droits humains dans leur communauté . Tous ont pris la résolution de combattre et de dénoncer  les violations des droits humains . De façon spécifique, les autorités locales promettent  de prendre des initiatives pour promouvoir les valeurs des droits humains dans les communautés les plus reculées de la commune .

En effet, pour aboutir à cette prise de conscience et cet engagement des membres de la communauté autour des questions de droits humains , Equitas a utilisé une approche holistique et participative  accompagnée d’une trousse qui incluant des activités qui incitent la participation communautaire, l’engagement et l’implication des autorités locales et les leaders communautaires dans l’Education aux droits Humains dans les communautés . « En plus des activités sur les valeurs des droits humains , d’éducation et de communication pour le changement de comportement, un accent est mis sur le renforcement des capacités des accompagnateurs et de la communauté toute entière à assurer leur devoir  dans la promotion des valeurs des droits humains  », précise le Directeur Exécutif du CFEDEC , Edex Paul .

Les efforts par les organisations communautaires et les autorités locales ont permis l’émergence d’une nouvelle forme de leadership qui fait la promotion d’une plus grande participation citoyenne, de l’égalité, de l’inclusion et de la solidarité.

C’est pourquoi, la Déléguée  Ville de la commune de Gressier  Immacula  Pierre n’a pas manqué de féliciter Edex Paul pour son intervention. A l’Equitas et ses partenaires, ils ont sollicité sa disponibilité et son soutien pour renforcer les actions dans les communes  ciblées par le programme et plus spécifiquement dans sa commune  où il ya un grand besoin pour la promotion de droits humains , selon lui. Sa requête n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Paul Edex a en effet assuré que l’Equitas, qui fête ses 52 ans au cours de cette année , va continuer à accompagner les communautés et les organisations de la société civile dans leurs efforts communs pour la promotion des droits humains dans les communautés  et promouvoir l’égalité dans les communautés pilotes du pays à savoir Gressier, Jacmel, la Victoire et Thomassique.

Convaincu que l’exemple de la communauté de Gressier va stimuler d’autres, la Déléguée de la commune de Gressier n’a pas manqué de les inviter à être des sentinelles pour que les droits humains soient une priorité pour la communauté et les  autorités .

Toutes les déclarations et allocutions ont été ponctuées par des animations musicales traditionnelles et des activités culturelles animés par les jeunes de la commune . Les moments forts de cette cérémonie solennelle ont été les instants symboliques de prendre un moment de silence en mémoire de Charlot Jeudy qui est un grand militant des droits humains..

Vitalème ACCÈUS
E-mail : acceus2009@gmail.com

.