Thursday, August 6, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti – $50 millions de BID pour Covid 19 : Jouthe allège les charges de la « Cellule gouvernementale » et monte une « cellule scientifique de gestion de la crise » de 25 membres

Tout comme pour les déblocages de fonds pour les carnavals 2019 et 2020, l’achat des blindés… dont la nation est…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at March 28, 2020 Tags: , ,

img

Tout comme pour les déblocages de fonds pour les carnavals 2019 et 2020, l’achat des blindés… dont la nation est toujours sans un compte-rendu des dépenses effectuées, avec les fonds du Trésor public, il ne faudrait pas non plus s’attendre à un rapport détaillé de ce qui se fera des $50 millions. D’ailleurs, Transparency International, dans son rapport annuel de janvier 2020, place Haïti en dernière position dans la Caraïbes comme « pays avec l’indice de perception de corruption le plus élevé« . PM, étonnez-les !

Sans mentionner le montant du budget prévu devant être éventuellement prélevé de l’enveloppe de $50 millions obtenue des projets financés par la BID, juste pour faire bouger seulement sa « cellule scientifique de gestion de la crise » de coronavirus qui viendra alléger les ‘lourdes taches’ de la « cellule gouvernementale« , touchée pour faire un boulot, Joseph Jhoute rappelle que « pendant l’état d’urgence sanitaire, il est appliqué les procédures ‘célères’ prescrites aux articles 6 et 7 de la Loi du 15 avril 2010 […] pour faciliter les déblocages de fonds…et les dépenses nécessaires à la lutte contre le coronavirus« .

Vendredi 27 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Avec quelque mille tests de dépistage du Covid-19 disponibles, selon les révélations de Réginald Boulos, et sans un rapport détaillant le nombre de tests effectués quotidiennement, le Premier-ministre de facto, Joseph Jouthe, a annoncé vendredi la « Constitution d’une cellule scientifique de gestion de la crise » regroupant des autorités publiques, des organisations internationales, des représentants du secteur privé, de la société civile entre autres les délégués départementaux.

Jusqu’à jeudi soir, aucun hôpital ou centre de santé de la province n’était encore en possession de kits de dépistage du Covid-19 au moment de l’annonce de la « Constitution d’une cellule scientifique de gestion de la crise » qui, selon M. Jouthe, aura « pour taches essentielles de « collecter et de traiter les données liées au Covid-19« .

Les 14 membres principaux de cette cellule, à laquelle s’ajoutent des ministres et autres dignitaires de l’Etat d’Haïti en faillite, sont en particulier des médecins, selon le communiqué de la Primature, indiquant qu’ils auront « à produire des recommandations à la cellule gouvernementale sur les mesures sanitaires à prendre« .

Le document de Jouthe qui, en grande partie, révèle purement de l’utopie, invite « la population à limiter ses déplacements au strict besoin nécessaire » quand l’on sait que le boire et le manger deviennent un luxe en Haïti.

Enfin, il n’est fait état dans cette circulaire de la Primature, relative à l’ « arrêté déclarant l’état d’urgence sanitaire », d’aucun point de transparence dans la gestion de ce petit $50 millions, en comparaison aux $3.5 milliards dilapidés de Petro Caribe, lequel dossier est toujours en souffrance aux tiroirs du Sénat moribond de la République.

Souhaitons bonne chance à la nouvelle cellule scientifique de gestion de la crise et que plus tard qu’aucun haitien ne vienne à dire : »Oh ! Coronavirus. Que de commissions constituées en ton nom ! Et pourtant…!

la rédaction