Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

Haïti – Agriculture : L’aquaculture prochain pilier de la production alimentaire au pays

By   /  July 13, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Vendredi, « Sustainable Trade Initiative » (IDH), une organisation internationale basée aux Pays-Bas visant à créer des chaînes d’approvisionnement économiquement durables à l’échelle mondiale, a annoncé avoir commencé à travailler avec « Taino Aqua Ferme » (Taino), une entreprise aquacole de poissons « tilapia » basée à Haïti, afin d’améliorer la gestion de la santé des poissons et leur distribution.

IDH et Taino espèrent réduire le volume d’importation alimentaire qui atteint aujourd’hui 50% en Haïti (contre seulement 19% dans les années 80) avec l’aide de l’aquaculture, une industrie qui existe en Haïti depuis les années 50 et qui exploitait jusqu’à 4 000 étangs avant de se réduire faute d’entretien, une industrie prometteuse qui est en train de repartir depuis 2006, selon IDH.

Taino, le plus grand producteur aquacole d’Haïti, élève son « tilapia » dans des enclos à filets ouverts situés dans le lac Azuei, un lac d’eau salée situé à l’Est d’Haïti, ce qui présente l’avantage pour les poissons de ne pas être exposés à la boue ou aux déchets au fond des étangs peu profonds et mal entretenus a précisé IDH.

IDH rappelle que Taino dispose également de ses propres bassins de reproduction et pourrait devenir une plaque tournante pour les petites et moyennes entreprises et les petits producteurs en Haïti, en leur fournissant des formations, des alevins, des aliments de qualité supérieure et des installations de traitement et de distribution.

Selon IDH cette collaboration avec Taino, vise à améliorer la santé des poissons en aidant à fournir des vaccins et à améliorer les canaux de distribution du poisson vers les marchés locaux.

« Nous considérons l’aquaculture comme le prochain pilier de la production alimentaire locale et comme un nouveau secteur émergent susceptible de contribuer de manière significative au développement économique sur la scène nationale. Nous sommes ravis de travailler avec IDH à ces fins », a déclaré Han Wooley, PDG de Taino.

En savoir plus sur IDH :
Fondé par un certain nombre de gouvernements et de fondations, IDH regroupe des entreprises, des entreprises, des gouvernements et des ONG, contribuant également à la mise en place de outils de cofinancement. Il opère dans 12 secteurs industriels différents, y compris l’aquaculture, où il est reconnu pour sa collaboration avec le Fonds mondial pour la nature pour le lancement du Conseil de surveillance de l’aquaculture.

Pour en savoir plus sur iDH visitez (en anglais) :www.idhsustainabletrade.com/about-idh/

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

Certificat de police: Saviez-vous que la DCPJ s’informe auprès de 194 pays ?

Read More →