Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

Haïti – Choléra : Une étude recommande à l’ONU d’adopter des mesures d’assistance pour les victimes

By   /  July 17, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Avocats sans frontières Canada (ASFC) en collaboration avec l’Institut inter Universitaire de Recherche et de Développement (INURED) a présenté devant des experts et représentants de l’ONU et autres acteurs clé à New-York, une étude sur l’aide aux victimes du choléra en Haïti.

Rappelons que le Secrétaire général Ban Ki-moon à l’époque avait dévoilé en 2016 la stratégie de l’ONU pour lutter contre le choléra en Haïti et convenait que des consultations sur le terrain et des évaluations supplémentaires seraient nécessaires pour savoir si le programme d’assistance matérielle et financière pouvait inclure une composante individuelle.Trois ans plus tard, les consultations et évaluations supplémentaires pour un éventuel programme d’assistance individuelle n’ont pas été réalisées.

« Cette étude vient combler un vide dans le débat sur les meilleures façons pour l’ONU de redresser les torts causés par l’épidémie de choléra », a souligné Me Pascal Paradis, Directeur Général d’ASFC « C’est la première étude à combiner une enquête de terrain rigoureuse sur les besoins et attentes des victimes avec une analyse en profondeur de la faisabilité d’une assistance individualisée aux victimes du choléra et ce, à la lumière des standards internationaux en matière de droits humains, des considérations médicales et des expériences comparées d’autres programmes d’assistance de grande échelle. S’il est vrai que l’approche communautaire permet de toucher un grand nombre de victimes, elle peut être complémentée par une assistance individuelle pour les personnes les plus gravement touchées par cette épidémie ».

Cet étude présente des informations tirées de l’enquête menée sur le terrain auprès de victimes par l’INURED avec des experts nationaux et internationaux.

Il ressort entre autres :

    • Que les besoins, attentes et préoccupations des victimes du choléra doivent être au coeur de toute forme d’assistance matérielle ou financière leur étant destinée ;
    • Que les victimes consultées désirent une réponse de l’ONU qui combinerait à la fois des projets pour les communautés et une aide ciblant les besoins spécifiques des personnes ayant été le plus affectées par le choléra ;
    • Qu’il est possible de mettre en oeuvre un mécanisme d’assistance individualisée simple, rigoureux, transparent, inclusif et adapté aux réalités contextuelles d’Haïti qui complèterait l’approche communautaire actuellement privilégiée par l’ONU.

    Cette étude sera également présentée aux autorités haïtiennes, aux victimes et aux organisations de la Société Civile en Haïti au cours des prochaines semaines.

        Print       Email

    Leave a Reply

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

    You might also like...

    1.1 millions pour 28 organisations (liste des bénéficiaires et projets

    Read More →