Thursday, January 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti-Économie : 92 jeunes ont reçu leurs chèques dans le cadre du programme PAPEJ

Le Président Jovenel Moïse, accompagné, notamment, du ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Enol Joseph et du Directeur général…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS , at November 22, 2019

Le Président Jovenel Moïse, accompagné, notamment, du ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Enol Joseph et du Directeur général de l’ONA, M. Chesnel Pierre, a remis jeudi 21 novembre 2019, des chèques à 92 jeunes chefs d’entreprise venus des 10 départements géographiques du pays. Une cérémonie a été organisée pour l’occasion au Palais national. 

Lors de son intervention, le Chef de l’État a réaffirmé sa volonté de reconstruire l’espoir dans le pays et d’offrir un meilleur avenir à chaque jeune haïtien. Le PAPEJ, insiste-t-il, vise à promouvoir la création d’emplois et à offrir une alternative viable à la jeunesse, trop longtemps oubliée dans les affaires du pays.

Le Directeur général de l’ONA, M. Chesnel Pierre, dans ses propos, a précisé que le financement du PAPEJ vise, avant tout, la création d’emplois productifs dans le cadre de la vision du Chef de l’État d’orienter le pays sur la voie du développement durable. Il fait remarquer que ce crédit accordé à un taux variant entre 3 et 5 % traduit la volonté du Gouvernement de la République de réduire le chômage chez les jeunes et d’offrir plus d’emplois et d’opportunités économiques à la population dans son ensemble.

Le titulaire du Ministère du Commerce et de l’Industrie, Jean Enol Joseph, dont l’institution qu’il dirige est au cœur du Programme, a tenu à apporter des précisions sur le PAPEJ dont l’enveloppe globale destinée à financer les entreprises est estimée à 91 millions de gourdes.

Le MCI, a souligné le Docteur Joseph, a pris toutes les dispositions pour accompagner ces jeunes dans ce pari risqué de créer des entreprises. « En moyenne, le financement varie entre 300 mille gourdes pour le montant minimal et 1 million 300 mille gourdes pour le montant maximal ». Les bénéficiaires, conclut-il, obtiennent du MCI un encadrement technique et une formation spécifique, destinée à faire fructifier leurs entreprises.

Signalons que cette cérémonie fait suite à celle du 7 novembre dernier où une cinquantaine de jeunes avait déjà reçu leurs chèques dans le cadre de ce programme.