Sunday, November 17, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti – Grand’Anse : Lancement de la 1ère Édition de l’Université d’été 

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Appui à la résolution des conflits et à la…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES , at July 20, 2019

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Appui à la résolution des conflits et à la promotion de la cohésion sociale dans la ville de Jérémie », ONU Femmes Haïti en collaboration avec la Mairie de Jérémie et l’Université publique de la Grand’Anse UPGA, a officiellement lancé la 1ère Édition de l’Université d’été de la Grand’Anse.

Claude Hary Milord le Maire de Jérémie, dans son intervention, s’est félicité de la mise en œuvre de ce projet qui va à réduire considérablement les violences de toutes sortes dans la ville de Jérémie.

Cette Université d’été entend former durant trois mois, 200 jeunes hommes et femmes en leadership, participation citoyenne et équité de genre. Avec cette formation intensive, ONU Femmes et ses partenaires souhaitent que ses jeunes deviennent des acteurs-actrices de la stabilité.

« Nous lançons cette Université d’été avec fierté et la conviction qu’elle servira de levier puissant pour apporter les changements de comportements et d’attitudes que nous souhaitons tous et toutes pour une communauté en harmonie avec elle-même » a déclaré lors du lancement Dédé Ékoué, la Représentante d’ONU Femmes Haïti.

le Dr.Jean Rony Medy Recteur de l’UPGA, s’adressant aux 200 jeunes, choisis en raison de leurs compétences particulière et en dépit de leur vulnérabilité, à être appliqués et à se donner complètement « C’est à ce prix seulement que vous pourrez remercier les promoteurs de cette initiative »

ONU Femmes rappelle que trop de jeunes sont privés de l’opportunité de participer pleinement à la société. Pour les filles, les obstacles à la participation sont encore plus importants. Or, il a été démontré que lorsque l’on renforce leur autonomie et qu’on leur en donne la possibilité, les jeunes sont des moteurs de changement efficaces. C’est dans cette dynamique qu’ONU Femmes s’associe à la mairie de Jérémie et l’Université publique de la Grand’Anse pour les aider à prendre part aux décisions qui les concernent et renforcer leur capacité à faire progresser les droits fondamentaux et les questions de développement, notamment en ce qui concerne les droits des femmes et les violences de genre.