Thursday, January 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti / Politique La coalition des organisations démocratiques veut une révision « inclusive » de la constitution

Après Croix des missions dans la commune de Tabarre la semaine dernière, la caravane a fait escale ce vendredi à…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES , at November 22, 2019

Après Croix des missions dans la commune
de Tabarre la semaine dernière, la caravane a fait escale ce vendredi à Canapé-Vert,
sur la place publique, à Port-au-Prince. Par cette initiative, les dirigeants
et membres de cette structure, entendent ouvrir la voie à une consultation,
disent-ils, plus  large, que celle de la
commission parlementaire, présidée par Jerry Tardieu, le député de
Pétion-Ville, dans la perspective d’une révision inclusive de la constitution
de 1987.

Port-au-Prince, le 22 novembre 2019
:- Lancée le 14 novembre dernier dans la commune de Tabarre, la caravane de la
coalition des organisations démocratiques (KOD, pour son acronyme en créole), a
fait escale ce vendredi, à Port-au-Prince, sur la place publique de
Canapé-Vert, dans le cadre d’une consultation, qu’elle se veut très large,
autour de l’amendement de la constitution de 1987.

Cette structure de la société civile dit vouloir recueillir les points de vue de personnalités et organisations de différentes localités du pays autour de la révision de la loi mère.

Le président du KOD, Josias  Benoit soutient qu’on ne devrait pas laisser à
la commission parlementaire, présidée par le député Jerry Tardieu de
Pétion-Ville, conduire toute seule le processus de révision de la constitution.

Il dénonce ce qu’il appelle « le
caractère sectaire » de la commission Tardieu et met en cause les
consultations qui ont été jusqu’ici réalisées, arguant qu’elles n’ont pas été inclusives.

La coalition dit vouloir rectifier le
tir à travers la caravane lancée la semaine dernière afin de favoriser « une
consultation plus large » autour du processus d’amendement de la
constitution.

M. Benoit affirme que les points de
vu recueillis, seront insérés dans un document qui sera soumis à la présidence
de la république, en attendant la mise sur pied d’une assemblée constituante.

Le mandat de la 50e législature arrive à son terme et les députés n’ont pas réussi à plancher sur la déclaration d’amendement. Le président de la commission Jerry Tardieu a reconnu que  l’exécutif et le Parlement n’ont pas pu trouver une entente sur l’amendement de la constitution durant cette législature. Il a aussi souligné qu’il n’y a jamais eu d’entente non plus, entre la Chambre des députés et le Sénat autour de ce dossier.

Vant Bef Info (VBI)

L’article Haïti / Politique La coalition des organisations démocratiques veut une révision « inclusive » de la constitution est apparu en premier sur Vant Bèf Info.