Wednesday, February 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Inculpé pour corruption, Netanyahu demande au Parlement israélien l’immunité

La majorité des Israéliens s’opposent à l’immunité de Netanyahu contre les charges. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at January 2, 2020

La majorité des Israéliens s’opposent à l’immunité de Netanyahu contre les charges.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi 1er janvier 2020, qu’il va demander à la Knesset, le parlement israélien, l’immunité pour se protéger contre ses charges d’accusations de corruption en suspens.

Quatre fois Premier ministre depuis 1996, il dénonce les poursuites judiciaires le visant, affirmant qu’il s’agit d’une chasse aux sorcières orchestrée par les médias et la gauche israélienne.

En Haïti, malgré 216 ans après l’Indépendance, le thème « inculpation pour corruption », est jusqu’à présent sans importance aux yeux de la communaute internationale

Jour de l’An, mercredi 1er janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, inculpé pour corruption dans une série d’affaires et en lice pour les législatives de mars 2020, a demandé officiellement, mercredi, l’immunité au Parlement israélien.

Les avocats du Premier ministre ont déposé cette demande auprès du président de la Knesset, a déclaré Ofer Golan, le porte-parole du Premier ministre israélien. En cas d’accord, cela pourrait geler pour des mois les poursuites lancées par le parquet à l’encontre de Benjamin Netanyahu.

Le Premier ministre israélien avait déclaré plus tôt, mercredi lors d’une conférence de presse à Jérusalem, vouloir faire cette demande « conformément à la loi », ce « afin de continuer à vous servir, pour le futur d’Israël. »

Pour Gantz, un adversaire politique, Netanyahu avait peur d’aller en justice parce qu’il savait qu’il était coupable, ajoutant: « Le choix lors des prochaines élections est entre un gouvernement d’immunité et un gouvernement d’unité – le royaume de Netanyahu ou l’État d’Israël« .