Tuesday, October 22, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts…

Lundi malgré l’annonce par le Gouvernement de l’arrivée de carburant cette semaine et l’appel au calme du Premier Ministre a.i….

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES , at September 17, 2019

Lundi malgré l’annonce par le Gouvernement de l’arrivée de carburant cette semaine et l’appel au calme du Premier Ministre a.i. démissionnaire Lapin, la zone métropolitaine et plusieurs villes de provinces entre autres les Cayes (Sud), Saint-Marc (Artibonite), Cap-Haïtien (Nord) ont été paralysés par plusieurs importantes manifestations (non revendiquées) parfois violentes, contre la pénurie de carburant que connaît le pays depuis plusieurs semaines…

La plupart des entreprises et des institutions publiques sont resté fermés, bien que quelques rares écoles sont restée ouverte et le transport en commun public comme privé était quasiment inexistant Des tirs sporadiques d’armes automatiques tout au long de la journée ont été entendus et des affrontements avec les forces de l’ordre ont été rapportés dans certains quartiers de Port-au-Prince, tandis que des routes et les principales avenues étaient bloquées par des barricades de pneus en feu et de grosses roches empêchant toute circulation.

Des voitures et des commerces vandalisés ont été constatés alors que de nombreux affrontements avaient lieu entre les manifestants et les policiers qui tentaient de rétablir l’ordre public.

Dans la commune de Carrefour, un jeune homme dans la trentaine qui participait a l’érection d’une barricades de pneus enflammés a été tuée lors d’une intervention policière musclée qui a été accueilli par des jet de pierres, provoquant une riposte des policier avec des gaz lacrymogènes. Plusieurs personnes ont été blessées et les forces de l’ordre ont procédé à au moins deux arrestations. Des témoins accusent les agents de la PNH d’être responsable du tir qui a tué le jeune garçon…

À Port-au-Prince, malgré un impressionnant dispositif policier et la détermination des agents sur le terrain de contenir les mouvements de protestation, le dispositif sécuritaire mis en place depuis l’aube à eu des résultats mitigés en raison de la forte mobilisation de la population.

Dans une note, le Ministère de l’intérieur, « […] interpellé par le caractère violent de certains foyers de protestation et des atteintes graves à l’ordre public caractérisées par des heurts avec les forces de l’ordre, des saccages de biens publics et privés qui ont causé des victimes en divers points du territoire présente ses sincères sympathies à l’ensemble des familles des victimes. »

Par ailleurs, le Ministère de l’Intérieur « invite la population à garder son calme et à reprendre normalement toutes ses occupations » l’assure que des dispositions énergiques sont prises afin de garantir la protection des personnes et des biens. Il appelle également les citoyens « à ne pas se laisser manipuler par des secteurs rétrogrades qui profitent de cette crise ponctuelle, à des fins politiciennes. Ces derniers qui ne jurent que par leur agenda politique inavoué et continuent de pénaliser la population sur la base de fallacieux prétextes pour nuire à la bonne marche de l’État. »