Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

La spéculation sur les carburants se poursuit à Petit-Goâve

By   /  September 8, 2019  /  No Comments

    Print       Email

À Petit-Goâve, le carburant continu d’être acheté et stocké par des individus en vue de créer artificiellement la rareté et prolonger ainsi le très lucratif marché noir sur le plan local, où le précieux liquide est vendu à plus de 2 fois les prix légaux…

Vendredi soir,] des chauffeurs de Taxi-moto ont dénoncé avec force la complicité des pompistes au niveau de la vente de carburant. Soulignant que malgré que des camions-citernes aient alimenté, à deux reprises, les stations-services ils ne parviennent toujours pas à obtenir du carburant, pointant du doigts des individus prioritaires, qui repartent avec de gros bidons rempli du précieux liquide.

Ils accusent les stations services d’être de connivence et de favoriser et de vendre à des complices le carburants qui sert à approvisionner le marché noir, pendant que les honnêtes citoyens qui refusent de faire la file, se bousculent et se battent parfois, pour tenter d’obtenir un peu de carburant au juste prix.

Les Petits-Goâviens exhortent le Commissaire du Gouvernement Me Fourgy, a intervenir sans délai en faisant appliquer strictement la loi du 20 décembre 1946 sur le marché noir ou la spéculation illicite, qui sanctionne d’une amende de 500 Gourdes à 100,000 Gourdes « […] l’acquisition, la vente, cession, échanges de marchandises au-dessus du prix fixé par les instances concernées ainsi que tout stockage clandestin ou refus de vente en dehors des formes prescrites par les dispositions légales. »

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

Accident sur la route de Bourdon, 8 victimes…

Read More →