Sunday, January 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


La subvention des carburants coûtent 7 milliards par mois à l’État

Alors que les utilisateurs s’opposent à une hausse des prix des carburants à la pompe, certains n’hésitent pas payer le…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES , at September 5, 2019

Alors que les utilisateurs s’opposent à une hausse des prix des carburants à la pompe, certains n’hésitent pas payer le précieux liquide jusqu’à 1,000 Gourdes le Gallon au marché noir.

Ignace Saint-Fleur, le directeur du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD) a révélé sur les ondes d’une radio de la capitale, qu’en continuant à subventionner le prix des carburants à la pompe, l’État Haïtien perd chaque mois plus de 7 milliards de Gourdes chaque mois, ce qui affecte le fonctionnement de la Fonction publique, notamment le paiement des salaires des fonctionnaires. Il a également souligné qu’Haïti était le pays des Caraïbes où le carburant se vendait le moins cher, alors que le pays n’est pas producteur de pétrole…

Ignace Saint-Fleur, s’est toutefois gardé d’évoquer les éventuelles décisions et mesures que le Gouvernement pourrait prendre face à ces pertes de revenus qui menacent le fonctionnement de l’État, d’autant qu’il ne parvient pas a rembourser cette subvention aux pétrolières .

Concernant l’approvisionnement des stations services, il rappelle que celui-ci est perturbé par un arrêt de travail des chauffeurs de camions citerne qui refusent d’effecteur des livraisons alors que des bandits n’hésitent pas à attaquer et détourner leur camion en prenant le risque d’une catastrophe majeure si un coup de feu provoquait accidentellement l’explosion d’un camion citerne..

Dernière minute :
Mercredi, l’arrêt de travail des chauffeurs de camion citerne a été levée suite à une entente entre les camionneurs et le Directeur Général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD). Le chargement a pu reprendre au terminal de Thor à carrefour avant la livraison dans les stations à essence. Jean Jaquelin Dupré qui fait office de porte-parole des camionneurs informe avoir obtenu des garanties de sécurité mais menaçe de reprendre la grève en cas d’attaque contre l’un de leurs camions.