Sunday, March 29, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


L’acte d’accusation de Trump sera transmis au Sénat la semaine prochaine

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, transmettra formellement la semaine prochaine au Sénat, où les républicains sont majoritaires,…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at January 12, 2020

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, transmettra formellement la semaine prochaine au Sénat, où les républicains sont majoritaires, les actes d’accusation visant Donald Trump, ouvrant la voie à un procès en destitution très attendu du président américain dans l’«affaire ukrainienne»

Samedi 11 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– La présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis Nancy Pelosi a annoncé vendredi que l’acte d’accusation relatif à la procédure de destitution lancée contre le président Donald Trump sera envoyé au Sénat la semaine prochaine.

Dans une lettre à ses collègues Démocrates, Mme Pelosi a déclaré qu’elle avait demandé au président du comité judiciaire Jerry Nadler d’être prêt à présenter à la Chambre « une résolution pour nommer des directeurs et transmettre l’acte d’accusation au Sénat ».

« Je vous consulterai mardi lors de notre réunion du caucus Démocrate de la Chambre sur la façon de procéder », a déclaré la Démocrate californienne.

La Chambre des représentants, dominée par les Démocrates, a demandé la destitution de Donald Trump le mois dernier pour abus de pouvoir et obstruction au Congrès, des accusations réfutées par la Maison Blanche.

Mme Pelosi, qui a ouvert une enquête en destitution contre le président américain en septembre 2019, a retenu l’acte d’accusation et refusé de nommer des directeurs de destitution, qui feront valoir la demande en destitution de la Chambre lors d’un procès au Sénat.

La pression s’accentue sur Mme Pelosi, qui essaie de donner aux Démocrates plus de poids pour fixer les règles du procès au Sénat, où les Républicains disposent d’une majorité étroite.

Le chef de la majorité Républicaine au Sénat, Mitch McConnell, qui a critiqué les initiatives de Mme Pelosi, a de son côté déclaré que le Sénat devrait calquer le procès en destitution de Donald Trump sur celui de l’ancien président Bill Clinton en 1999 en traitant avec des témoins potentiels après le début du procès.

Chuck Schumer, le chef de l’opposition Démocrate au Sénat, a quant à lui indiqué vouloir s’assurer que certains témoins seraient appelés à comparaître avant le début du procès, ce que M. McConnell a jusqu’à présent refusé.