Wednesday, November 13, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Le Gouvernement reconnait ne pas avoir les moyens d’aider les haïtiens sinistrés aux Bahamas

Vendredi, l’ancien Ministre Conseiller à l’Ambassade d’Haïti aux Bahamas Dorval Darlier et nouveau Chargé d’affaires a.i. a reconnu que le…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS INTERNATIONALS LOCALES , at September 21, 2019

Vendredi, l’ancien Ministre Conseiller à l’Ambassade d’Haïti aux Bahamas Dorval Darlier et nouveau Chargé d’affaires a.i. a reconnu que le Gouvernement d’Haïti n’avait pas les moyens financiers nécessaires pour aider les compatriotes victimes de l’ouragan Dorian à Abaco, au Nord-Ouest des Bahamas, rappelant « Haïti n’a pas de gouvernement qui fonctionne, son Parlement n’est pas en session et n’a pas de budget. »

Le Ministère des Bahamas chargé du logement et de l’environnement dans une ordonnance a interdit la constructions sur les quatre plus important site de migrants haïtiens irréguliers, pendant au moins 6 mois, l’ordonnance stipule que « nul ne peut construire dans le but de résider ou d’exercer une activité commerciale » dans les zones identifiée. Le Ministère précise que le délai de 6 mois peut être prolongée si nécessaire et que son objectif est de faciliter les travaux de récupération, d’assainissement et d’élimination des débris associés à l’ouragan Dorian.

Darlier, tout en souscrivant à l’interdiction du Gouvernement des Bahamas de ne pas autoriser la levée de nouveaux bâtiments, souligne que cette situation crée des incertitudes chez les haïtiens sinistrés dans la région « Je ne suis pas en mesure de leur dire de revenir ou de rester. Cela dépend d’eux et de la position légale dans laquelle ils se trouvent » indiquant qu’il continuait d’étudier ce qu’il fallait faire pour voir comment le Gouvernement haïtien pouvait envisager d’aider les haïtiens sans documents…

Darlier a reconnu que les haïtiens sinistrés, déplacés aux Bahamas étaient totalement dépendant de l’aide du Gouvernement de ce pays « Je sais que le Gouvernement des Bahamas a beaucoup de compassion pour le peuple haïtien et nous espérons toujours voir le meilleur moyen de nous aider… »

Avant le passage de Dorian sur Abaco, quelque 1,000 « maisons » logeant quelques 3,500 haïtiens pour la majorité en situation migratoire irrégulière, avaient été construites de manière illégale et non conforme aux codes de sécurité a déclaré le Premier ministre des Bahamas, Hubert Minnis. Des maisons dont Dorian n’a laissé que quelques débris sur plusieurs km2…

Darlier a appelé le Gouvernement de Nassau à accorder l’asile temporaire aux immigrants sans-papiers touchés par l’ouragan Dorian.