Sunday, August 9, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Les Maires ne partiront pas en janvier 2020, prévient la FENAMH

Alors que les tractations sur le remplacement des cartels municipaux par des agents intérimaires vont bon train, la Fédération Nationale…

By La Redaction , in ACTUALITÉS , at December 28, 2019

img

Alors que les tractations sur le remplacement des cartels municipaux par des agents intérimaires vont bon train, la Fédération Nationale des Magistrats Haïtiens (FENAMH) annonce que ces élus ne quitteront pas leur poste en janvier 2020, mais plutôt en juillet 2020. Les 144 cartels de maires ont adopté en ce sens une résolution ce vendredi intitulée « Accord de Montana ».

Le président de la FENAMH, Jude Édouard Pierre, dénonce des tractations politiques qui, selon lui, sont fomentées par des parlementaires, d’anciens agents intérimaires et des militants politiques voulant mettre un terme aux mandats des maires à partir de janvier 2020.

Le maire de Carrefour informe toutefois que le président Jovenel Moïse n’a aucun problème à ce que le mandat de ces élus prenne fin en juillet 2020.

La résolution adoptée par les maires sera acheminée sous peu au Président Jovenel Moïse, informe le maire de Carrefour.

Une assemblée générale extraordinaire a été en effet organisée ce 27 décembre à l’hôtel Montana durant laquelle les membres de la FENAMH ont fait le point sur le bilan de l’année 2019 ainsi que les perspectives pour l’année 2020.

Considérant la crise actuelle, les velléités de remplacer les élus par des agents intérimaires, la non réalisation d’élections, entre autres, la FENAMH a présenté plusieurs recommandations, à travers la résolution.

Ainsi, la FENAMH recommande entre autres que des dispositions soient prises pour créer un climat propice à la tenue des élections en octobre 2020.

La FENAMH demande que les fonds communaux 2017-2018 et 2018-2019 soient transférés sur les comptes des collectivités.