Friday, April 3, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Les mandats d’amener visant d’anciens collaborateurs de Préval dans l’affaire Sogener ont l’air d’une « déclaration de guerre », selon Koze Pèp et Sektè Popilè

Après certaines organisations patronales, c’est autour de Koze Pèp et Sektè Popilè de réagir sur la décision du chef du…

By Pierre Lunick Revange , in ACTUALITÉS , at November 29, 2019


Après certaines organisations patronales, c’est autour de Koze Pèp et Sektè Popilè de réagir sur la décision du chef du Parquet Me Jacques Lafontant d’émettre des mandats d’amener à l’encontre notamment des actionnaires de la Sogener, d’anciens hauts fonctionnaires de l’Etat ainsi que la veuve de René Préval.

Dans une note de presse conjointe en date du 28 novembre 2019, ces organisations disent « prendre acte de l’acharnement du PHTK en général et du Président Jovenel Moïse en particulier contre certains membres de la famille politique du Président René Préval ».

« Les récents développements de l’affaire SOGENER, dont le caractère tout à fait illégal a été souligné par les experts en la matière, ont tout l’air d’une déclaration de guerre » lit-on dans cette note signée de René Monplaisir, Coordonnateur National du Secteur Populaire Haïtien et Charles Suffrat, Coordonnateur National de KOZEPEP.

Sans remettre en question « le droit des parties dans le cadre d’un contrat de le modifier et le résilier suivant une procédure préétablie », KOZEPEP et SEKTÈ POPILÈ dit voir dans la démarche du pouvoir « un complot tramé au Palais National qui viserait à s’attaquer à cette famille politique ».

Ainsi, les deux organisations appellent les membres de la famille politique de René Préval, les paysans, les anciens élus des collectivités, entre autres, « à se réunir en urgence pour trouver un consensus sur la réponse à donner à ce qu’elles appellent le projet anti-démocratique du pouvoir ».

Le Secteur Populaire Haïtien et KOZEPEP estiment qu’ « un tel rassemblement de la famille politique du Président René Préval ne pourra que renforcer l’actuelle lutte du peuple haïtien contre la corruption, contre l’exclusion ».