Saturday, July 11, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


L’inclusion numérique pour tous : faire de l’accès à l’Internet un droit fondamental ou un droit des citoyens

Mercredi 29 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Des infrastructures et des services TIC efficaces et financièrement abordables, conjugués à un environnement politique…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at January 30, 2020 Tags: ,

img

Mercredi 29 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Des infrastructures et des services TIC efficaces et financièrement abordables, conjugués à un environnement politique et réglementaire propice, permettent aux entreprises et aux gouvernements de participer à l’économie numérique et aux pays d’améliorer la prospérité générale de leur économie et de renforcer leur compétitivité.

Une vingtaine de pays ont fait de l’accès à l’Internet un droit fondamental ou un droit des citoyens.

Les technologies mobiles accélèrent leur migration de la 2G — à savoir les technologies mobiles de deuxième génération — vers la 3G et la 4G. Fin 2019, 93% de la population mondiale pouvait accéder à l’Internet par l’intermédiaire d’un réseau 3G ou de qualité supérieure.

L’adoption par les pays développés des réseaux 5G devrait encore accentuer la fracture numérique actuelle, étant donné que la mise en œuvre des réseaux 5G devrait prendre plus de temps dans les pays en développement. Cependant, les pays en développement peuvent utiliser les écosystèmes et les réseaux existants pour offrir un accès universel et financièrement abordable aux TIC. Les réseaux mobiles pourront progressivement être modernisés une fois que les problèmes liés à la mise en place d’un système 5G durable auront été surmontés.

Grâce aux satellites, il est aujourd’hui possible de fournir des services fixes et mobiles dans le monde entier. L’harmonisation à l’échelle mondiale des bandes attribuées aux services mobiles dans le cadre de l’UIT, conjuguée à l’élaboration de normes internationales communes, ont permis de réaliser des économies d’échelle qui ont conduit à leur tour à une baisse des prix des services et des dispositifs, tant pour les réseaux que pour les utilisateurs finals.

La fourniture de services de télécommunication de base s’effectue désormais essentiellement au moyen de réseaux cellulaires mobiles. Le nombre d’abonnements actifs au large bande mobile pour 100 habitants continue de croître fortement, avec une hausse de près de 13% entre 2018 et 2019.

Dans les pays en développement, le nombre d’abonnements à la téléphonie cellulaire mobile a plus que quintuplé entre 2005 et 2019 et s’est établi à 103,8 pour 100 habitants en 2019. Dans les pays les moins avancés, le nombre d’abonnements à la téléphonie mobile cellulaire a été multiplié par vingt depuis 2005 et s’élevait, d’après les estimations, à 74,9 pour 100 habitants en 2019.

Les réseaux Internet large bande constituent des infrastructures nationales essentielles. Les services large bande mobiles, qui sont généralement moins onéreux que les services large bande fixes, se sont rapidement développés et sont aujourd’hui le moyen le plus répandu d’accéder à l’Internet et aux services en ligne. Le nombre d’abonnements actifs au large bande mobile a crû de 83% en 2019.

Dans les pays en développement, le taux de pénétration pour les abonnements actifs au large bande mobile a atteint 75,2 pour 100 habitants en 2019. Dans les pays les moins avancés, le taux de pénétration, quasi nul en 2007, est passé à 33,1 abonnements pour 100 habitants en 2019.

Pour tirer le meilleur parti possible de l’Internet, diverses compétences sont nécessaires : maîtrise du numérique, aptitude à s’exprimer en public, capacité à travailler en équipe et connaissance de langues étrangères​.