Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  LOCALES  >  Current Article

« Diskòb », pour une diffusion musicale structurée en Haïti

By   /  August 9, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Il y a neuf mois, une équipe constituée de Wedly Mozeau, Beethoven Pierre, Vanessa Jeudi, Justafort Josué et d’Andy John W. Antoine a terminé en première position lors de la 6e édition du Hackathon de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Port-au-Prince en octobre 2018.  « Diskòb » est le nom de leur projet dont le lancement officiel est prévu pour le 30 juillet 2019.

Avec l’avènement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), le streaming musical est devenu incontournable chez les consommateurs de musique à travers le monde. La prolifération des plateformes d’écoutes est perçue comme une forme de « révolution » de l’industrie musicale. Cela étant, le projet « Diskòb » intervient afin de combler les lacunes constatées dans ce domaine en Haïti.

Diskὸb est une application web et mobile consacrée à la promotion, la diffusion et la vente de la musique haïtienne. Selon Andy John W. Antoine, elle est une solution concrète au fait que d’une part, il n’existe pas un espace structuré de diffusion de la musique en Haïti. D’autre part, rajoute-t-il, les œuvres musicales ne sont pas protégées malgré un décret datant de 2005 créant le BHDA comme étant la seule société étatique de gestions des droits collectifs en matière de création en Haïti.

« Cette application envisage d’établir un média virtuel de la musique haïtienne et par là même toucher un plus large public tant sur le marché régional, national que mondial. C’est donc une opportunité offerte aux artistes, producteurs et autres professionnels de la musique d’exposer leurs produits à un plus large public tout en épargnant une partie de leur revenu en vue de la préparation de leur fin de carrière », détaille-t-il pour la rédaction de Loop Haiti.

Le 30 juillet 2019, la version Android de l’application Diskòb sera disponible en téléchargement, en attendant celle IOS qui ne tardera pas. Les utilisateurs auront la possibilité de faire du streaming et de profiter de toutes les fonctionnalités proposées par ladite application gratuitement pendant une période d’essai. Ce faisant, Andy Antoine précise que c’est dans le but « de créer la culture du streaming chez les utilisateurs ». En effet, à la fin de cette période en question, il sera obligatoire de s’abonner à l’un des trois plans soumis par Diskòb.

Notons que le projet « Diskòb » a eu le soutien de l’OIF avec leur statut d’équipe championne du Hackathon organisé par l’institution. À cela s’ajoute le support technique de BANJ leur fournissant un espace de travail et leur permettant de construire un modèle économique.

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

Mort en direct, 1 mort, 2 blessés graves

Read More →