Thursday, November 14, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


L’opposition rejette la Commission présidentielle de dialogue

Suite à l’annonce de la nomination de 7 personnalités, constituant une Commission présidentielle de dialogue, chargées de conduire des discussions…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES , at October 10, 2019

Suite à l’annonce de la nomination de 7 personnalités, constituant une Commission présidentielle de dialogue, chargées de conduire des discussions avec tous les acteurs impliqués devant aboutir à une solution concertée de sortie de crise Jude Charles Faustin Conseiller du Chef de l’État et également membre de la Commission a précisé qu’il n’y avait aucune préalable aux discussions et que la Commission de dialogue entendait rencontrer tous les acteurs « Il n’y aura pas de sujets tabous » soulignant que c’est autour de la table que sera défini la méthodologie, les règles de comportements et l’agenda des discussions.

Concernant la démission du Président Moïse, Faustin soutien que le Chef de l’État ne va pas remettre sa démission chaque fois qu’il y a contestation et que la rue et l’opposition lui demande. Par ailleurs, il s’est montré très critique envers les leaders de l’opposition qui sont en train de transformer Haïti en une deuxième Somalie…

Mercredi, l’ancien Premier Ministre Evans Paul, a affirmé sur les ondes d’une radio de la Capitale que les membres de la Commission de dialogue vont tout faire pour défendre les intérêts du peuple haïtien sans esprit partisan et sans aucune exclusion.

Liste des membres de la Commission :
Evans Paul (ex Premier Ministre) ;
Josué Pierre-Louis (Coordonnateur Général de l’Office de Management et des Ressources Humaines ) ;
Emilie Jessy Less, (ex ministre du Tourisme ;
Rénald Lubérice (actuel secrétaire général du Conseil des ministres) ;
Sainphor Liné Balthazar (Président du parti au pouvoir, Tet Kale) ;
Jude Charles Faustin (Conseiller présidentiel) ;
Jean Rodolphe Joazile (ex président du Parlement et ancien Ministre de la Défense).

Me. André Michel, Porte parole de l’opposition radicale du secteur dit « Démocratique et Populaire » a déclaré « Le Secteur Démocratique et Populaire rejette cette Commission présidentielle mort-née de dialogue. Cette Commission n’a pas de crédibilité […] la solution à la crise est la démission de Jovenel Moïse. »

De son côté le Sénateur de l’opposition radicale Antonio Cheramy alias « Don Kato » (Ouest, VERITE), a critiqué la Commission de dialogue présidentielle « Cette commission prouve que Jovenel Moïse n’entend en rien le cri de la population qui ne jure que par sa démission. »

Son collègue Youri Latortue (AAA) abonde dans le même et balaye d’un revers de la main cette Commission estimant que le Chef de l’État « est en train de ridiculiser le peuple » affirmant « Nous allons vendredi chercher la lettre de démission du Président Jovenel Moïse. »