Sunday, November 17, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Malpasse-Jimani bloqué après l’arrestation d’un Haïtien en Rép. Dom

Toutes les activités commerciales au niveau du point frontalier Malpasse-Jimani sont « au point mort » depuis jeudi 1er août,…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES , at August 2, 2019

Les trois engins lourds garés devant la barrière principale du poste frontalier Malpasse-Jimani pour protester contre les autorités dominicaines./Photo: GARR.

Toutes les activités commerciales au niveau du point frontalier Malpasse-Jimani sont « au point mort » depuis jeudi 1er août, informe le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés, GARR.

Trois engins lourds sont garés devant la barrière principale pour empêcher l’entrée de véhicules dominicains sur le territoire haïtien. Des syndicats transporteurs haïtiens se disent mécontents du comportement des autorités dominicaines qui n’ont pas respecté leur promesse de libérer le 12 juin dernier un chauffeur haïtien arrêté sur leur sol en avril 2019.

Le chauffeur avait été arrêté suite à un accident de circulation survenu en République Dominicaine et impliquant le véhicule qu’il conduisait, lit-on sur le site de GARR. Trois Dominicains ont été tués.

Jean Sanet Nelson, interrogé par le GARR, a expliqué que selon les règlements relatifs à l’accident de circulation sur le territoire dominicain, « le chauffeur haïtien devrait être libéré néanmoins la signature d’un protocole d’engagement visant à indemniser les victimes ».

Les autorités du pays voisin auraient déshonoré leur engagement, refusant de libérer le chauffeur. Ce qui a soulevé la grogne de transporteurs : le commerce et la douane sont, pour l’heure, les deux principaux secteurs touchés par ce mouvement de grève que les protestataires disent maintenir jusqu’à ce que leur sien soit libéré.