Wednesday, July 15, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Massacre au Bel-Air : Pierre Josué Agénor Cadet et Léon Ronsard Saint-Cyr épinglés dans le dernier rapport du RNDDH

Dans son dernier rapport rendu public, le 17 décembre 2019, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) dresse…

By Mag Haiti , in ACTUALITÉS LOCALES , at December 21, 2019

img

Dans son dernier rapport rendu public, le 17 décembre 2019, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) dresse un nouveau bilan pour les attaques armées orchestrées dans le quartier du Bel-Air au début de novembre dernier. «Du 4 au 8 novembre 2019, au moins vingt-quatre (24) personnes ont perdu la vie à Bel-Air, cinq (5) autres ont été blessées par balles. Vingt-huit (28) maisons ainsi que sept (7) voitures et quatre (4) motocyclettes ont été incendiées. Deux (2) autres maisons au moins ont été criblées de balles » , a noté l’Organisme de droits humains.

Suivant ce rapport du RNDDH, les cadavres des personnes tuées ont été soit carbonisés soit emportés par le gang de Jimmy CHERIZIER
alias Barbecue ayant adopté une stratégie d’intervention selon laquelle, ils ne laissent aucune trace de leurs actes répréhensibles.
Les noms de Pierre Josué Agénor Cadet Ministre de l’Interieur et des Collectivités Territoriales et de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle et de Léon Ronsard St-Cyr ont été cités.

« Selon des informations recueillies sur le terrain, le ministre de
l’intérieur et des collectivités territoriales, Pierre Josué Agénor CADET a été la première personnalité du gouvernement à être entrée en contact avec des jeunes de la zone de Bel-Air dans le but de leur
demander de mettre fin à leur mouvement de protestation et de laisser aux autorités le soin de lever les barricades. Il n’a pas réussi à les
convaincre. Dans le cadre de ce rapport, le RNDDH a tenté à plusieurs reprises de lui parler. Ceci n’a pas été possible » , lit-t-on dans le rapport.

Le 6 novembre 2019, la maison ainsi que la motocyclette de
Il est reproché au Secrétaire d’État à la sécurité publique, Léon Ronsard SAINT-CYR d’avoir engagé
le chef de gang Jimmy CHERIZIER alias Barbecue pour nettoyer la région métropolitaine de Port-au-Prince et
prendre le contrôle de Bel-Air afin d’empêcher la poursuite des rassemblements antigouvernementaux. Il
lui a promis, pour la réalisation de cette tâche, une forte somme d’argent de laquelle, Jimmy CHERIZIER
alias Barbecue a déjà reçu une partie en liquide ainsi que plusieurs motocyclettes.

Rencontré dans le cadre de ce dossier, Léon Ronsard SAINT-CYR a catégoriquement rejeté ces
allégations qui, selon lui, n’ont aucun fondement. Il affirme avoir, comme tout le monde, entendu parler
des événements sanglants de Bel-Air à la radio.

Léon Ronsard Saint Cyr a aussi confirmé pour le RNDDH qu’une cellule de nettoyage a été mise en place par la Secrétairerie d’Etat à la
sécurité publique, dans le but de déblayer différentes zones et de lever les barricades. Cette cellule,
composée du Service National de Gestion des Résidus Solides (SMGRS) et le Centre National des Equipements (CNE) a été rapatriée par le Palais national. Enfin il estime qu’à titre d’homme d’Etat, il ne saurait se lier
à des bandits dont la place est derrière les barreaux.

Le RNDDH dit inviter le pouvoir exécutif à réviser ses stratégies
d’intervention et recommande aux autorités policières et judiciaires de :

-Enquêter sur le massacre survenu à Bel-Air et d’identifier les agents de l’unité spécialisée BOID ainsi
que toutes autres personnes qui y ont pris part ;

-Enquêter sur l’attaque responsive enregistrée le 6 novembre 2019 à Laborde et à la rue Saint
Martin et d’identifier tous les policiers impliqués dans celle-ci ;

-Identifier et sévir contre tous les agents de la PNH qui protègent Jimmy CHERIZIER alias Barbecue ;

-Identifier toutes les personnalités de la classe politique haïtienne et du secteur privé des affaires qui
sont de connivence avec Jimmy CHERIZIER alias Barbecue, en vue de les poursuivre conformément
à la loi ;

-Poursuivre toutes autorités étatiques qui, de connivence avec les gangs armés, se rendent
responsables des attaques armées perpétrées contre la population ;

-Intervenir pour ramener le calme à Bel-Air et permettre la reprise des activités socioéconomiques.

© Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2019

The post Massacre au Bel-Air : Pierre Josué Agénor Cadet et Léon Ronsard Saint-Cyr épinglés dans le dernier rapport du RNDDH appeared first on Mag Haiti.