Wednesday, November 20, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


« Non à toute Réforme Constitutionnelle », la Coalition des Citoyens appelle tous les dominicains conséquents à descendre dimanche dans les rues

Sans cette réforme constitutionnelle annoncé par les parlementaires pro-pouvoir, le président Danilo Medina ne pourra pas être candidat à la…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS INTERNATIONALS , at July 21, 2019

Sans cette réforme constitutionnelle annoncé par les parlementaires pro-pouvoir, le président Danilo Medina ne pourra pas être candidat à la présidentielle de 2020 et éventuellement briguer un 3ème mandat.

La Coalition démocratique a déclaré que tout est fin prêt pour la marche contre la corruption, l’impunité et les accaparements des institutions prévue le dimanche 21 juillet, qui commencera à 10 heures du matin dans le parc Enriquillo en direction du parc Independencia.

LES DOMINICAINS VEULENT EN FINIR AVEC LES « PRÉTENTIONS DU PLD DE PRENDRE EN OTAGE LES INSTITUTIONS DU PAYS«

Avec la clameur, « il est temps de transformer l’indignation en unité et l’unité en une grande force politico-sociale qui mettra fin à la sombre période de gouvernance de PLD« , ont déclaré les leaders qui espèrent rassembler tous les secteurs s’opposant au Parti de la libération dominicaine et aux secteurs danilistes.

Ils ont indiqué avoir besoin de la voix de ces opposants pour empêcher toute « éventuelle modification de la Constitution » permettant « une troisième postulation » du président Danilo Medina.

Rejet des prétentions de Medina

Luis Abinader (LAP), l’actuel président du Parti révolutionnaire moderne (PRM) a exhorté les dirigeants, le militantisme perretiste et le peuple dominicain en général à convertir la marche programmée pour ce dimanche par la Coalition des citoyens, comme un signal fort et net de rejet des prétentions u président Danilo Medina.

Selon M. Abinader, les manifestants vont démontrer clairement dimanche matin « leur rejet aux prétentions de continuité du dauphin du Parti de la libération dominicaine (PLD), de garder en otage les institutions démocratiques du pays ».

Pour sa part, le coordonnateur général de la candidature de l’ancien président Hipólito Mejía, considère qu’ « il est du devoir de tous les citoyens attachés aux institutions du pays de participer à cette journée contre l’impunité, la corruption et la séquestration des institutions du pays par le Parti de la libération dominicaine (PLD) ».