Sunday, January 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Parlement : le député Alfredo Antoine abandonne la majorité présidentielle

Le député Alfredo Antoine de la 50è législature très improductive, le président Jovenel Moise ne pouvait pas trouver mieux que…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES , at July 18, 2019

Le député Alfredo Antoine de la 50è législature très improductive, le président Jovenel Moise ne pouvait pas trouver mieux que lui pour défendre tous les actes posés indistinctement par ses 3 administrations Moise-(Lafontant, Céant et le PM de facto Lapin). Pour le volte-face d’Alfredo Antoine, le cœur doit avoir ses raisons que la raison ne connaît pas

Dans une correspondance adressée au député Jean Wilson Hyppolite, le représentant de la circonscription de Kenscoff à la Chambre des Députés, Alfredo Antoine, a présenté sa « démission avec effet immédiat, comme membre et porte-parle du Bloc alliance Parlementaire pou le Renouveau (APR) ».

Le parlementaire a fait savoir au Président de ce bloc de la majorité présidentielle, que sa décision est irrévocable et sans équivoque, fruit d’une profonde réflexion et due à une quête de plus d’autonomie entre les intérêts de sa circonscription, ceux du pays, et les objectifs du parti politique auquel il fait allégeance, jusqu’à preuve du contraire.

Alfredo Antoine a affirmé qu’après bientôt quatre (4) années de pratiques communes au soin du bloc, une analyse en profondeur de la réalité politique l’exhorte à comprendre que le moment est venu pour lui de prendre le recul nécessaire.

Par contre, l’élu de Kenscoff n’entend pas pour l’instant rejoindre les rangs de l’opposition au détriment du pouvoir exécutif qu’il a, jusqu’ici, selon ses dires, soutenu dans la limite de ses convictions.

« Persuadé que les autres membres du bloc et vous, comprendrez le bien-fondé de ma décision et misant sur la cohésion des actions de l’institution parlementaire pour le triomphe total de la démocratie en Haiti, je vous renouvelle, Monsieur le Président, l’assurance de ma grande considération », a-t-il indiqué dans sa missive.

Alfredo Antoine optera-t-il cette fois-ci pour une mise en accusation du président Jovenel Moise ?