Tuesday, January 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


« Pas de guerre en Iran » : des américains manifestent dans environ 70 villes aux États-Unis

Samedi 4 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Suite au raid américain ayant entraîné la mort du général iranien Qassem Soleimani, des citoyens…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at January 5, 2020

Samedi 4 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Suite au raid américain ayant entraîné la mort du général iranien Qassem Soleimani, des citoyens se sont rassemblés dans plusieurs villes des États-Unis afin d’exprimer leur opposition à l’action belliqueuse déclenchée par le président Donald Trump.

A New-York la foule a manifesté sur le Time Square en exigeant un retrait des troupes cantonnées en Irak. A Washington, les protestataires ont défilé devant la Maison Blanche et l’Hotel Trump, alors qu’à Chicago, ils se sont donnés rendez-vous devant l’immeuble Trump Tower.

« Les USA hors du Proche-Orient », ont scandé certains manifestants qui reprochent au président Trump de déclencher une guerre afin d’attirer l’attention sur lui et obtenir sa réélection.

Le Parlement irakien doit tenir dimanche une séance extraordinaire au cours de laquelle il pourrait voter l’expulsion des 5200 militaires américains déployés en Irak.

Parallèlement, des étudiants ont manifesté à Bassora contre les ingérences de l’Iran et des Etats-Unis en Irak, après les raids de représailles américains qui suscitent l’indignation dans le pays.

Samedi, les appels à la « vengeance » ont fusé au milieu des drapeaux américains en feu et des cris de « Mort à l’Amérique » dans des défilés de dizaines de milliers d’Iraniens en pleurs à Téhéran, ou d’Irakiens en noir et se frappant la poitrine en signe de deuil à Bagdad, Kerbala et Najaf, deux villes saintes au sud de la capitale.