Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

Petro Caribe – Corruption: aucune trace des $30 millions recueillis de la vente de carburants livrés en 2017 et 2018, sous l’administration Moise-Lafontant, par les 3 derniers bateaux envoyés par Maduro

By   /  July 14, 2019  /  No Comments

    Print       Email

L’ancien Premier-ministre, Dr. Jack Guy Lafontant, qui prône pour au moins 50 ans, le règne du régime Tèt Kalé sur Haïti, probablement à cause de sa politique de développement durable engagée avec les fonds de Petro Caribe, n’a pris aucune Résolution Petro Caribe, durant ses quelques 18 mois à la Primature. Mais pourtant, sous son administration, trois (3) bateaux de livraison de carburants arrivaient directement de Caracas.

Le sénateur Youri Latortue a pu répertorier de manière détaillée que 2 livraisons ont eu lieu en 2017 et la 3ème, la toute dernière de la manne pétrolière, en 2018 

Selon des documents en possession du sénateur Youri Latortue, dont des journalistes obtiennent des copies, il est indiqué noir sur blanc qu’ à travers une Résolution adoptée sous l’administration Jocelerme Privert-Jean Charles Enex, que « US $33 millions ont été tirés des fonds de Petro Caribe« .

De ce montant, poursuit le sénateur de l’Artibonite, « US $15 millions ont été décaissés pour payer des dettes externes du pays en 2016« . Toutefois, la balance de $18 millions restant sur le compte spécial de gestion de ces fonds aujourd’hui dilapidés, aurait été détournée sous l’administration du président Jovenel Moise et du Premier-ministre Jack Guy Lafontant. Au sénateur de préciser que « sans résolution rectificative, cette somme de 18 millions à payer par les haitiens dans les décennies à venir, principalement, était versée dans l’affaire douteuse de «DERMALOG» »

Sans l’ombre d’une hésitation, la livraison à des prix préférentiels de produits pétroliers Petro Caribe, n’a pas pris fin au départ de Jocelerme Privert du Palais national, le 7 février 2017. « Trois bateaux de pétrole Petro Caribe ont été reçus en Haïti, deux (2) en 2017 et un (1) en 2018, sous la présidence de Jovenel Moïse. L’argent recueilli de la vente des produits (environ US $30 millions), a été volatilisé. Aucune trace de ces fonds au BMPAD et aucune résolution non plus » a renforcé M. Latortue.

« Les ennemis de la Croissance c’est l’exclusion, la précarité et l’instabilité qu’elles engendrent » a indiqué samedi le président Jovenel Moise qui recevait à Port-au-Prince, la présidente de Taïwan, Tsai Ing-Wen, en visite de quelques heures.

Le chef de l’Etat prendra-t-il l’engagement à partir de ce 13 juillet 2019, de révéler au nom de « la croissance économique, un objectif transcendant qui nous interpelle tous« , où sont passés les $30 millions qui ont découlé de la vente des 3 dernières livraisons de produits de Petro Caribe en 2017 et 2018 ?

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

2e journée de protestation : un « Pays lock » non revendiqué paralyse Haïti

Read More →