Monday, February 17, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Top-Up », Le nom technique de certains utilisateurs des réseaux sociaux !

Dans le monde des medias Sociaux « username squatting » ( L’usurpation d’identité) est une pratique très répandue souvent à…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES SOCIETÉS , at July 23, 2019

Dans le monde des medias Sociaux « username squatting » ( L’usurpation d’identité) est une pratique très répandue souvent à des fins de Mendicité.

Top-Up, ce nom qui paraît surprenant, est une nouvelle forme d’usurpation d’identité utilisés par plus d’un.
Ils sont nombreux sur les réseaux, sans gêne, dans la plus grande discretion pour des raisons économiques avec une identité numérique à avoir une relation amoureuse virtuelle avec une personne de la diaspora.
Généralement âgés de 19 ans, des trucs ne leur manquent pas pour défendre leurs actes.

Si l’utilisation de ce mot est nouvelle, la pratique ne date pas d’hier dans la société haïtienne, si autrefois c’était une pratique féminine aujourd’hui c’est une manière pour des jeunes garçons de parvenir à répondre à certains besoins : téléphone dernier cri, bagnoles, loyers etc. ( Nèg yo ap viv tankou ti boujwa)

Ils n’ont aucun emploi mais ne manquent de rien. Leur « tout » dépend d’une personne de la diaspora qui souvent en quête d’une aventure ( communication, sentiment d’appartenance) qu’ils prennent pour une bille.
Créer des comptes sur les réseaux sociaux avec pseudo féminin, utiliser une photo attirante d’une jeune fille et se faire passer pour cette dernière dans des conversations écrites. L’exigence est seulement : Envoyer des photos et vidéos sexistes parfois venues d’une partenaire à l’avance ou prises sur des comptes appartenant à des filles sur les réseaux sociaux.

Mensonge, impudicité, illusion et l’aide financière de l’autre sont les bases et raisons de ce genre de sois disant relation qui ne dure pas longtemps, parfois vilipender de leur situation quand c’est fuité. entre vole, homosexualité et mendicité de quelle catégorie est cette pratique ?

Source: Alfred Francois