Monday, July 13, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Tuerie à Delmas 75 – arrestation de plusieurs suspects et un autre, Emmanuel Elgin, activement recherché

Tweet Emmanuel Elgin, dans le collimateur de la « justice » haïtienne. Port-au-Prince, dimanche 28 juin 2020 ((rezonodwes.com))–Le Parquet du Tribunal de…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 29, 2020 Tags: , ,

img

Emmanuel Elgin, dans le collimateur de la « justice » haïtienne.

Port-au-Prince, dimanche 28 juin 2020 ((rezonodwes.com))–Le Parquet du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince ne serait pas trop attardé à se lancer dans la recherche pour retrouver les présumés auteurs de l’assassinat de Norvela Belamy et de sa femme Daphnée Fils-Aimé, le samedi 27 juin 2020 à Fragneau Ville, Delmas 75.

Dans le cadre d’une enquête ouverte pour remonter aux criminels ayant participé à la tuerie à Delmas 75, le commissaire du gouvernement a.i. Jacques Lafontant s’est adressé au Directeur Général de l’Immigration et l’Emigration, Joseph Ciancuilli, afin d’instruire ses agents d’interdire à Emmanuel Elgin de laisser le pays par les différentes voies existantes. Une mesure, soulignons-le, qui arrive alors qu’il n’y a même pas encore de vol établi entre Haïti et le monde extérieur depuis l’état d’urgence sanitaire décrété en mars dernier.

Rezo Nòdwès a également appris que Me. Lafontant aurait détenu des indices prouvant qu’ Emmanuel Elgin aurait comploté et serait sur les lieux du crime samedi dernier et que ces mêmes indices l’ont poussé à appréhender 5 autres suspects pour interrogatoires à la direction de la police judiciaire. Toutefois, aucun aveu fait aux enquêteurs au cours de la procédure d’interrogation, n’a permis de déduire que l’enquête avance à grand pas et assure que justice sera faite.

Il faut rappeler qu’ il y a environ moins d’un mois depuis qu’un autre couple, des cadres utiles à la société, a été assassiné par des individus armés non identifiés à Peguy-Ville, toujours à l’intérieur de leur domicile.

Pascal Fleuristil 
pfleuristil@yahoo.fr