Sunday, February 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Un ex-président du Pérou prend la défense de sa femme, ex-Première dame Nadine Humala, poursuivie par la justice dans une affaire de Gazoduc et de pots-de-vin

Ce que la nébuleuse affaire Dermalog impliquant la première Dame, Martine Moise, représente aux yeux des haitiens ; l’affaire de…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at December 20, 2019

Ce que la nébuleuse affaire Dermalog impliquant la première Dame, Martine Moise, représente aux yeux des haitiens ; l’affaire de Gazoduc Sur l’est de même aux yeux de la justice du Pérou qui a lancé une enquête à ce sujet alors qu’en Haïti le système judiciaire avec Maître René Silvestre à sa tête (CSPJ), est sciemment instrumentalisé par le Palais National, dénonce-t-on dans les milieux politiques et de droits humains.

Jeudi 19 décembre 2019 ((rezonodwes.com))–L’ancien président du Pérou, Ollanta Humala, a vivement défendu sa femme Nadine Heredia, après que le ministère public eut décidé d’inclure de nouvelles preuves dans le cadre des enquêtes menées sur l’affaire de gazoduc péruvien.

«Concernant Gasoducto Sur Peruano, la société Odebrecht a rejeté les actes de corruption avec l’État et parlant de paiements illégaux, à travers Codinomes, elle a fait référence à des sociétés privées pour saboter le compétiteur. L’utilisation du nom de Nadine ne montre que le désespoir de la criminaliser », a-t-il déclaré via Twitter.

Comme l’a rappelé le procureur Geovanna Mori, lequel a ajouté de nouveaux éléments de preuve, ces évidences viendraient prouver le versement de pots-de-vin par l’entreprise de construction brésilienne pour attribuer le projet qu’elle exigerait, cependant les noms et / ou montants n’ont pas été relevés.