Tuesday, March 31, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Un maître mot : Synergies, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des défenseurs des droits humains

Par :Vitalème ACCÈUS Lundi 9 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– La Journée internationale des défenseurs des droits humains est célébrée chaque année…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS SOCIETÉS , at December 10, 2019

Par :Vitalème ACCÈUS

Lundi 9 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– La Journée internationale des défenseurs des droits humains est célébrée chaque année partout dans le monde le 9 décembre,à la veille du jour de la célébration  de la journée internationale des droits de l’homme..

Pour l’occasion  le combite pour la paix et le Développement ,Défenseurs Plus,IMED et OCNH avec l’appui du Haut Commissariat des droits de l’homme , ont célébrés la commémoration de la 21eme journée internationale des Défenseurs des droits de l’homme ce lundi 9 décembre 219 au Ritz  Kinam à Pétion-Ville.

Lors de son discours d’ouverture, le Directeur  exécutif de l’OCNH Camille  Occius a évoqué  les tendances inquiétantes pour les droits de l’Homme. Beaucoup de défenseurs des droits de l’Homme sont les premiers affectés par le rétrécissement de l’espace pour la société civile.

Certains font l’objet de violences, de menaces et de représailles particulièrement dans le département des Nippes , parfois même de torture ou autres mauvais traitements, de détention arbitraire et d’exécutions extrajudiciaires, pour le simple fait de défendre les droits de l’homme que nous cherchons tous à promouvoir et à protéger.

Invité comme Panéliste au cours de cette journée de commémoration,  Collette Lespinasse appelle  les organisations  des droits  humains et les défenseurs à soutenir et à protéger les défenseurs , au travers de l’établissement de synergies entre défenseurs et de l’adoption de mesures concrètes de  solidarité qui doit exister entre ceux et celles qui defendent les droits humains.

Madame Lespinasse à ajouter que cette  journée est donc l’occasion de  rappeler les participants que la protection des droits de l’homme n’est jamais définitivement acquise et que les défenseurs  des droits humains devrons continuer à  mobiliser pour lutter contre les atteintes aux droits fondamentaux dans le pays.

 Patrick Camille qui intervient sur l’importance  d’un cadre légal  national pour la protection des défenseurs des droits de l’homme en Haïti,J’invite les parlements à être particulièrement vigilants face au risque de lois qui cherchent à restreindre l’espace de la société civile, à criminaliser des activités des droits de l’homme et à restreindre le financement des activités des défenseurs.

Les panelistes ont fait remarquer en Haïti que Certains groupes de défenseurs font en particulier l’objet d’attaques ciblées. Ceux qui défendent les droits des femmes, les droits des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes), le droit à la terre pour  pauvres de même que ,l’exploitation des mines dans le Nord du pays  , font face à des menaces toujours plus importantes et sont constamment l’objet d’attaques.

Pour terminer la journée de commémoration,Camille Occius apelle  la société civile et les défenseurs à renforcer les réseaux et mécanismes de solidarité et de soutien afin de répondre aux risques actuels et à venir.

 Lors de la célébration de cette journée au Ritz Kinam  ce lundi, 09 décembre 2019, le représentant de l’organisation  Défenseurs Plus Antonal Mortimé  a exprimé un sentiment de réjouissance face à la mise en place de certaines stratégies pour la défense des droits de l’Homme.  

Pourtant, aujourd’hui  en Haïti  les autorités ne reconnaissent pas effectivement que la participation de la société civile et le rôle des défenseurs des droits contribuent à l’établissement de sociétés ouvertes, prospères, pacifiques et respectueuses de l’état de droit

Vitalème ACCÈUS
E-mail : acceus2009@gmail.com