Tuesday, October 22, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de…

Lundi le Sénateur du Sud-Est, Dieupie Chérubin (KID), 1er Secrétaire au bureau du Sénat a proposé dans une proposition de…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES , at September 17, 2019

Lundi le Sénateur du Sud-Est, Dieupie Chérubin (KID), 1er Secrétaire au bureau du Sénat a proposé dans une proposition de sortie de crise, que le Gouvernement ratifié par l’Assemblée des députés, soit dans le plus bref délai ratifié…

Lundi le Sénateur et Pasteur du Sud-Est, Dieupie Chérubin Konvansyon inite demokratik (KID) et 1er Secrétaire au bureau du Sénat a proposé dans une proposition de sortie de crise, que le Gouvernement ratifié par l’Assemblée des députés , le soit dans le plus bref délai ratifié par le Sénat et qu’en cas de récidive violente de l’opposition, qu’il soit installé sous instruction de l’Exécutif.

Extrait de la proposition de sortie de crise du Sénateur Dieupie Chérubin :

« […]
Il est un fait certain, l’ampleur de la crise socio-politique haïtienne ne peut être résolue de manière isolée, ni par l’exécutif, ni par l’opposition politique, encore moins sans l’implication active du secteur privé des affaires ; Or pendant ce temps, le pays reste quasiment dysfonctionnel depuis plus d’un an. Rien ne fonctionne vraiment.

L’insécurité avec le nombre grandissant des bandes armées à l’échelle du pays sont en passe de devenir notre vrai mal du siècle ! La faiblesse des institutions ouvre la voie à la corruption et à l’impunité. L’insécurité alimentaire est en train de frapper quasiment mêmes les couches aisées de la population. Le chômage et la mendicité gagnent du terrain en raison de la dépréciation de la gourde qui ne fait que détériorer davantage le pouvoir d’achat de nos compatriotes. La croissance économique est en berne depuis belle lurette ! Le chômage grandissant ! Les accords internationaux sont en sommeil !

A ce carrefour, je propose, en ma qualité de Sénateur du sud-est et premier Secrétaire du Sénat de la République, que le Gouvernement ratifié par l’Assemblée des députés, le soit dans le plus bref délai par le Sénat. En cas de récidives des contrariétés socio institutionnelles dues à des violences entre les pairs conscrits
et que sous la base d’un accord de la majorité parlementaire et au nom du principe de la défense de l’intérêt général, que ce Gouvernement soit installé sous l’instruction d’une décision du pouvoir de l’exécutif.

Mais, ce ne sera en aucun cas, un chèque en blanc. Le peuple haïtien doit en être le premier bénéficiaire. Ainsi ce Gouvernement devra avoir un mandat exécutoire s’étalant sur trois mois et régi par la poursuite des missions suivantes :

Ramener dans le plus bref délai, la sécurité dans les aires métropolitaines de non-droit, ainsi qu’à l’échelle des provinces ;
Soulager par des décisions sociales urgentes, les conditions de famine et de précarités alimentaires à l’échelle nationale ;
Prendre des dispositions urgentes et innovantes garantissant une gestion efficace de la rareté du carburant à l’échelle du pays ;
Stabiliser la dépréciation de la Gourde par rapport au dollar et doter le pays d’un nouveau budget pour l’exercice 2019-2020 ;
Mettre immédiatement en route un processus de dialogue devant déboucher sur un Gouvernement de consensus à partir de janvier 2020 incluant : un premier ministre de l’opposition ou de la société civile, 8 ministres de l’opposition et 8 ministres issus de l’exécutif ;
Initier les pré-requis inter-relationnels en termes de concertations devant conduire en 2020 au lancement du processus électoral.
[…] »