Sunday, August 9, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Vers le renforcement des capacités nationales du pays pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

De concert avec la Commission de Coopération avec l’Unesco et le Bureau de l’Unesco en Haïti, le Ministère de la…

By La Redaction , in ACTUALITÉS , at December 13, 2019

img

De concert avec la Commission de Coopération avec l’Unesco et le Bureau de l’Unesco en Haïti, le Ministère de la Culture et de la Communication a organisé du 10 au 13 décembre 2019, une retraite de travail en vue du renforcement des capacités nationales du pays pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à l’Hôtel Visa Lodge pour les cadres de l’institution, des représentants de l’Université d’Etat d’Haïti et du Jardin Botanique de Fonds Parisien.

Le Directeur du Patrimoine Culturel au Ministère de la Culture et de la Communication, Frantz Délice, a souligné l’importance de ces journées d’études et de travail. Il a profité de cette occasion pour relater l’ensemble des actions entreprises en vue de rétablir le leadership du Ministère de la Culture et de la Communication dans le secteur de la culture en Haïti.

De son côté, Edric Richard Richemond, représentant de la Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’UNESCO, a valorisé les actions entreprises par cette commission en vue d’appuyer le travail du MCC dans le domaine culturel. Il a aussi promis l’assistance de la Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’UNESCO au Jardin Botanique de Fonds Parisien ainsi qu’au Programme de Maîtrise en « Histoire, Mémoire et Patrimoine » de l’Université d’Etat d’Haïti.

Pour l’expert en patrimoine culturel immatériel Kesler Bien-Aimé, il s’agit de doter le secteur de la culture d’Haïti d’une fiche d’inventaire permettant de mieux collecter et organiser les données spécifiques aux éléments du PCI haïtien, réviser le document de la Direction du Patrimoine du MCC visant à inscrire le «Fer découpé» du Village de Noailles sur la liste représentative du patrimoine culturel de l’Humanité.

Cette retraite de travail, à en croire les organisateurs, s’inscrit dans le cadre du Programme de Sauvegarde du Patrimoine, du développement des industries culturelles et créatives et de la communication.

Emmanuel Thélusma