Tuesday, November 12, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti – Curaçao: Et si le prix des billets est un sacré coup pour renflouer la FHF, dépensière ?

La Fédération haïtienne de football s’était retrouvée dans une situation un peu difficile avant la Gold Cup 2019 avec un…

By Televizyon Lakay , in INTERNATIONALS LOCALES SPORT , at August 7, 2019 Tags: , , , , , , ,

La Fédération haïtienne de football s’était retrouvée dans une situation un peu difficile avant la Gold Cup 2019 avec un petit budget prévisionnel de 400 000 dollars américains pour l’étape préparatoire. Avant de penser à l’exploit faramineux des Grenadiers au cours de cette compétition, il est à signaler que la FHF a mis sa main au feu pour leur garantir toute sorte de commodité. Et ce n’est pas fini, les U17 masculins cogitent déjà au prochain Mondial, ce qui demande une subtile préparation.

Les rendez-vous de nos sélections, plusieurs catégories, sont venus le rappeler, la FHF va faire face à beaucoup de dépenses cet automne suite à la canicule estivale marquée par les brillantes performances de l’équipe masculine sénior à la Gold Cup. Si les Grenadiers ont fait flipper les cadors de la zone CONCACAF, les plus jeunes s’apprêtent donc à suivre le même sillon, voire rêver plus grand. Mais pour ce faire, l’instance suprême du football haïtien doit tout envisager. Les billets d’avions, le rapatriement des Grenadiers, les frais d’hôtels, per diem, etc. Donc, de grosses dépenses sont prévues avec les épreuves qui attendent les U14, U17 et les séniors.

L’équipe masculine sénior affrontera Curaçao à deux reprises en septembre, le premier match se jouera le 7 à l’exterieur du pays et le coût de rapatriement de chaque Grenadier est un casse-tête. Avant cette double confrontation face à cette île neerlandaise, il y aura une préparation aux USA avant de payer plusieurs vols. On ne peut pas dire que la FHF travaille elle-même à sa propre ruine mais tout ce qu’elle fait, est pour le bonheur de tout un pays.

Les U17 masculins vont participer pour une 2e fois à une phase finale d’une Coupe du monde. Un bel exploit pour cette catégorie qui a dans ses rangs de talentueux footballeurs qui, plus tard, vont être utiles à la sélection sénior. Leur participation au Brésil à ce Mondial suppose un sérieux stage de préparation et des bagages adéquats.

Si l’on tient compte de tout ce à quoi la FHF s’attend, plusieurs centaines de milliers de dollars vont partir en fumée. En manque de gros sponsors, elle peut comper sur quoi pour s’en sortir ?

Le prix jugé exorbitant des billets pour le match Haïti-Curaçao semble être une aubaine pour renflouer les caisses de la dite fédération, ce que beaucoup de personnes n’hésitent pas à fronder sur les réseaux sociaux.

Source: Haititempo