Thursday, November 14, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti: 2 journalistes blessés lors de la manifestation de ce vendredi

Deux (2) journalistes, un haïtien et une étrangère sont sortis blessés lors des mouvements de protestation déroulés à Port-au-Prince ce…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES Uncategorized , at October 11, 2019 Tags: ,

Deux (2) journalistes, un haïtien et une étrangère sont sortis blessés lors des mouvements de protestation déroulés à Port-au-Prince ce vendredi 11 octobre. Délanot Philippe de Ted Actu et Rebecca Blackwell de l’Associated Press (AP) ont été tous deux touchés par des jets de pierres, respectivement à Delmas et à Pétion-Ville.

La manifestation pour réclamer le départ de Jovenel Moïse, qui a réuni des milliers de personnes ce vendredi 11 octobre, a été marquée par des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants. A Saint Marc (Artibonite), une jeune homme de 17 ans a été tué par balles, des véhicules et entreprises ont été incendiés. A Port-au-Prince, quelques incidents ont été enregistrés. Dans le camp des journalistes notamment, des victimes ont été également recensés.

A Delmas 66, Rebecca Blackwell, un journaliste étranger travaillant pour l’Agence internationale Associated Press, a été blessé au niveau de la main gauche par des jets de pierre. « La journaliste qui couvrait la manifestation de l’opposition a été transportée dans un centre hospitalier de la capitale », a rapporté l’un de ses collaborateurs. La photojournaliste a été victime, lors d’un affrontement à coup de pierre entre militants pro et anti-Jovenel Moïse dans la zone de Delmas 66.

D’un autre côté, Delanot Philippe, journaliste à Ted’ Actu, en est sorti lui aussi blessé dans la commune de Pétion-Ville. Selon le responsable de la plateforme Ted Actu, Ralph Tedy Erol, son collègue a reçu un coup de pierre au niveau de sa jambe gauche au moment où des milliers de personnes tentaient de franchir un cordon de sécurité mis en place par des agents du CIMO, non loin de la Place Saint-Pierre. Les forces de l’ordre avaient dressé ce barrage, pour empêcher aux manifestants d’atteindre Pèlerin, leur destination finale, où habite le président Jovenel Moïse.

Notons que selon une source proche de l’agence Associated Press, la photojournaliste Rebecca Blackwell est venue en Haïti, en remplacement de Dieu-Nalio Chéry, blessé par balles en septembre dernier sur la cour du Parlement. Le photojournaliste opéré en République Dominicaine la semaine écoulée, a été touché au moment où le sénateur du Nord, Jean Marie Ralph Fethière avait fait feu, pour se protéger, dit-t-il, de quelques militants proches de l’opposition.