Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

La RD intensifie ses contrôles, 1,720 haïtiens déportés en 8 jours

By   /  September 5, 2019  /  No Comments

    Print       Email

La Direction Générale des Migrations (DGM) a intensifié ses opérations de contrôle migratoire dans 13 Provinces : d’Azua, de Santiago de los Caballeros, de La Vega, Bonao, d’Espaillat, de Sánchez Ramírez, de Montecristi, Puerto Plata, de Santiago Rodríguez, de Santiago, Valverde, Samaná, Santo Domingo (municipalités Est et Ouest) et le district national.

Sur une période 8 jours, 2,214 haïtiens ont été contrôlés, après vérification à l’aide de lecteurs biométriques et de consultation avec la base de données de la DGM, 1,720 (77.6%) haïtiens ont été déclarés en situation migratoire irrégulière sur le territoire dominicain et reconduit aux postes frontières de Dajabón et Elías Piña pour y être enregistrés et déportés en Haïti.

Les équipes de contrôle migratoire étaient composées d’inspecteurs, d’agents de la Direction Générale de la Migration (DGM) avec le soutien des militaires, de la Police Nationale, de la police touristique (CESTUR) et d’agents du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles en coordination avec le Ministère public des Provinces concernées.

La DGM affirme qu’elle maintiendra les opérations de contrôle migratoire de tous les étrangers vivants illégalement sur l’ensemble du territoire dominicain, conformément à la loi sur les migrations n°285-04, en respectant la dignité et les droits fondamentaux des migrants contrôlés et des expulsés, et en coordonnant le rapatriement des ressortissants haïtiens avec les autorités concernées d’Haïti.

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

Accident sur la route de Bourdon, 8 victimes…

Read More →