Sunday, November 17, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Le gouvernement déplore les incidents survenus au parlement hier lundi

Le Secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, dit déplorer les incidents survenus lundi 23 septembre au Parlement haïtien…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES Uncategorized , at September 25, 2019 Tags: ,

Le Secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, dit déplorer les incidents survenus lundi 23 septembre au Parlement haïtien où au moins deux personnes sont sorties blessées après que le sénateur Jean-Marie Ralph Féthière, face à des militants de l’opposition, a ouvert le feu sur la cour du Palais législatif.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication déplore les graves incidents enregistrés au Sénat de la République le lundi 23 septembre 2019, au cours desquels deux personnes ont été blessées par balles.

Lire : Deux personnes dont un journaliste blessées par balles au parlement

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication déplore ces graves incidents enregistrés dans les locaux du Parlement haïtien où deux personnes dont Dieu-Nalio Chéry, photojournaliste de l’Associated Press, ont été victimes.

Alexis appelle les acteurs à atténuer leurs passions et à “alimenter l’espace public de débats contradictoires, socle de toute société de droit, afin de promouvoir les valeurs républicaines fondatrices de la nation haïtienne”.

Le sénateur Antonio Chéramy, accusé d’avoir introduit des “chimè” dans l’enceinte de l’institution parlementaire, a aussi réagi en disant « regretter ce qui s’est produit au Parlement et appelle au respect des honorables parlementaires et des travailleurs de la presse ».

De son côté, le Kolektif 2 Dimansyon (K2D) a condamné cette agression et a invité en ce sens le Parquet de Port-au-Prince et le bureau du Sénat à se saisir des faits pour que justice soit rendue à Dieu-Nalio Chéry. Pour ce regroupement de journalistes, de photojournalistes et de journalistes reporteurs d’images, l’agression subie par Dieu-Nalio Chéry laisse pour la victime “des dommages physiques et forcément psychologiques”. Dans la foulée, le KD2 invite leur confrère à porter plainte devant la justice.

Pour l’Union des Journalistes Photographes haïtiens, blesser par balles un journaliste en plein exercice de sa profession est une « action malhonnête, irresponsable et révoltante ».