Thursday, November 21, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Un militant criblé de balles à Petit-Goâve

Junior Dufort, militant et membre de la base rue Benoît à Petit-Goâve (à 68 km au sud de la capitale,…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES Uncategorized , at November 7, 2019 Tags: ,

Junior Dufort, militant et membre de la base rue Benoît à Petit-Goâve (à 68 km au sud de la capitale, Port-au-Prince), a été criblé de balles ce mercredi 6 novembre. Touché au visage, il risque de perdre l’un de ses yeux, d’après les médecins.

Junior Dufort a terminé la journée d’hier sur un lit d’hôpital, blessé par balles. Ce dernier a été pris pour cible où moment il s’apprêtait à planter une barricade sur la route nationale numéro #2, zone Pont Ladigue (douzième section communale de Petit-Goâve).

Selon les dires, il aurait été victime d’une reddition de compte après que ses camarades militants de la rue Benoit ont incendié une motocyclette qui serait la propriété privée d’un chauffeur originaire de Pont Ladigue.

Un peu plus tard après avoir reçu la nouvelle de Dufort, ses alliés ont lancé un mouvement de protestation qui prenait la direction de Pont Ladigue. De là, est né un échange de tirs entre les deux camps rivaux à Pont Ladigue.

Le coordonnateur du Conseil d’administration de la douzième section communale, Me Nosalito Soliman, condamne ces attaques perpétrées entre les deux camps. « Je déplore les actions des militants des deux camps. Tout le monde a le droit de manifester librement », prévient l’autorité communale.

Depuis hier, les habitants de Pont Ladigue vivent dans un climat de peur. Certains d’entre eux auraient reçu des menaces proférés par les membres de la base de la rue Benoit. Une information relayée par Radio Vision 2000.

Junior Dufort a été conduit à l’hôpital Notre Dame de Petit-Goâve avant d’être transféré d’urgence à l’hôpital Bernard Mevs. Les médecins sont confiants qu’il en sortira bien, à part l’un de ses yeux, sévèrement touché, qui risque d’être endommagé.